actu_12694_vignette_alaune

La télévision affiche +7,4% de recettes pub au premier trimestre

Au premier trimestre 2012, la télévision se démarque avec +7,4% de recettes brutes tandis que la radio enregistre une croissance modeste de +2,4% et que la presse stabilise son activité à +1,3%.

A l’inverse, ce sont des résultats négatifs pour la publicité extérieure et le cinéma sur le premier trimestre, selon Kantar Media.

En mars selon  "Les indicateurs avancés" de Kantar Media, la télévision tire toujours le marché malgré un ralentissement de croissance (+5%). Les chaînes historiques sont  stables en valeur (+0,1%) quand les chaînes de la TNT, elles aussi, progressent moins vite ce mois-ci (+16,5%) vs le cumul (+23,1%). En volume, la baisse d’activité sur les chaînes historiques (-7,7%) pénalise le media dont la durée publicitaire est réduite de -2%. Néanmoins, le portefeuille annonceurs du media s’élargit en mars sur les deux segments.

La radio enregistre un mauvais mois de mars sur l’ensemble des indicateurs : -2,2% de recettes brutes, -5,1% en durée publicitaire et -33 annonceurs. Si l’activité publicitaire en valeur souligne une baisse marquée sur les principaux segments, les stations généralistes restent stables en durée (-0,2%) et en nombre d’annonceurs (+1,2%). Au cumul, le media progresse en valeur uniquement (+2,4%) tandis qu’il subit une réduction de -4,7% sur son portefeuille d’annonceurs.

En presse, le mois de mars traduit une activité à deux vitesses pour le media. Les magazines progressent en valeur et en volume (+4,9%) et conservent leurs annonceurs (+0,7%). Dans un même temps, les quotidiens nationaux affichent une baisse de -1,6% sur leurs recettes brutes et de -4,5% sur leur pagination. Au cumul trimestriel, l’activité reste favorable pour le media (+1,3%) avec également une présence accrue des annonceurs depuis le début de l’année (+3,2%).

La publicité extérieure présente un résultat à -3% sur le mois de mars. A univers comparable, le media enregistre une stabilisation de ses recettes brutes (le lancement des offres « JC Decaux Large », le 7 mars a pour effet  d’impacter les résultats des régies JCDecaux Mobilier Urbain et JC Decaux Avenir au sein de la pige publicitaire.).

En mars, le cinéma renoue avec une croissance élevée (+49,3%) et recrute à nouveau (+11 annonceurs). Sur le trimestre, le media améliore ses résultats mais son évolution reste néanmoins négative à -9,7%

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.