habillage
premium1
premium1

La Communication évènementielle repart à la hausse

Le 14 juin 2011

Sur l’année 2009, l’étude confirme une baisse réelle (étude des bilans des agences) de 13,5 % du chiffre d’affaires par rapport à 2008 (résultat cumulé de la réduction du nombre d’agences entrant dans le périmètre de l’étude et de la baisse du CA moyen des agences). Le nombre d’événement est en léger recul mais l’emploi reste stable.

 

 Sur les tendances 2010, le marché reste toujours centré sur les entreprises (83% des événements déclarés, soit une hausse de 3%).

 

Les principaux secteurs en reprises sur 2010 : la Finance/ Banque/ Assurance qui reprend sa 1ère position, Le secteur de l’Industrie en 2ème  place, Le secteur du Commerce & de la Grande Distribution qui devient le 3ème secteur le plus cité par les agences. Il entre pour la première fois dans le trio de tête des secteurs les plus cités par les agences. Le secteur Chimie/Pharmacie/Cosmétique pilier traditionnel du secteur, recule quant à lui de 2 places dans le palmarès des secteurs les plus cités.

 

Après une année 2009 marquée par la réduction de la taille des événements, 2010 retrouve une répartition d’événements par taille d’événements similaire à celle de 2008.

La part des événements réunissant entre 50 à 200 participants retrouve sa place centrale (44% des événements déclarés), tandis que celle des 200 à 500 participants regagne les 3% perdus en 2009 et revient à 20%.

 

Autre enseignement de l’étude, plus que jamais, la France demeure au cœur de l’activité des agences, tant au niveau de l’origine de leurs clients qu’en terme de destination pour l’organisation des manifestations.

89% des opérations déclarées sont commanditées par des clients français (progression de 5% par rapport à 2009) alors que 74 % des événements déclarés sont organisés en France (progression de 2,5%).

Paris/IDF reste largement en tête des régions en accueillant 60% des événements déclarés être organisés en France, et conforte sa position.

Entrée soulignée de la région Nord-Pas-de-Calais dans les autres destinations utilisées en France, après PACA, dans les mêmes proportions que Rhône-Alpes.

 

La vision des professionnels sur les tendances pour 2011 est assez optimiste.

Une majorité de responsables d’agences estiment que le CA va augmenter mais que les marges ont tendances à se réduire. La tendance 2009/2010 qui a privilégié des événements considérés comme moins ostentatoires et devrait donc persister en 2011, mais avec un côté moins austère car les entreprises ont besoin de renouer avec des événements qui marquent les esprits, qui incarnent la reprise et ouvrent le champ des possibles pour l’avenir.

 

Dans ce contexte, l’étude de l’Anaé-Bedouk conclut que les agences se doivent de redoubler d’efforts pour préserver leurs marges et maintenir la visibilité de leur valeur ajoutée, conserver le niveau de confiance des clients et gagner ainsi le statut de « partenaire ».

 

 

 

L'ADN - Le 14 juin 2011
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.