habillage
premium1
actu_18530_vignette_alaune

Investissements pub: reprise en 2014 et 2015?

Le 1 oct. 2013

ZenithOptimedia maintient ses prévisions d’évolution des investissements publicitaires à -2.5% sur la France. Pour 2014 et 2015, l'agence prédit des taux de croissance plus importants, respectivement de +5,1% et +5,9% en 2015 au niveau mondial.

Selon le dernier Advertising Expenditure Forecast de ZenithOptimedia, le marché mondial de la publicité est bien parti pour afficher une croissance de 3,5% en 2013, soit un taux équivalent à celui de l’an dernier malgré l’absence d'effet quadriennal. C’est la première fois, depuis le deuxième trimestre 2012 que ZO n’a pas revu à la baisse ses prédictions pour 2013, ce qui souligne la stabilité des investissements publicitaires mondiaux actuels.

Pour 2014 et 2015, l'agence prédit des taux de croissance plus importants, respectivement de +5,1% et +5,9% en 2015, principalement dus à l’amélioration de l’économie européenne, qui freine actuellement la croissance des investissements publicitaires mondiaux. La zone euro est sortie de 18 mois de récession au deuxième trimestre 2013 et sa reprise économique devrait s’accélérer peu à peu au cours des prochaines années. Le marché publicitaire de la région devrait ainsi faire de même. Les investissements publicitaires en zone euro ont reculé de 5,2% en 2012. Elle prédit un déclin moindre en 2013, à -4,3%, suivi par une croissance de 0,7% en 2014 et 1.9% en 2015.

Malgré ces perspectives de reprise, un déclin plus marqué que prévu des investissements publicitaires en zone euro au premier semestre a grevé les prédictions 2013 pour les marchés développés, que l'agence a revues à 1,4%, contre 1,7 en juin.

Côté France, l'agence maintient ses prévisions d’évolution des investissements publicitaires à -2.5% sur la France. Cette prévision est confortée par la publication récente du bilan 1er semestre par l’IREP qui fait état d’un marché publicitaire français à  -3.6%. Pour ZO, l’année va en s’améliorant : après un 1er trimestre estimé à -7.0%, le 2ème trimestre remonte à -3% et l'agence estime le 2nd semestre à -0.4%.

En revanche, elle revoit à la hausse ses prédictions sur les marchés émergents - qu'elle estime désormais à 7,6% et non plus à 7% comme en juin pour les BRICS (Brésil, Russie, Inde et Chine). A contrario, ZO revoit à la baisse les estimations faites sur le Moyen Orient, en passant de +6,3% à +3,9%, suite aux événements survenus en Egypte, .

Cette crise n’a pas gagné les marchés publicitaires voisins et ZO prédit toujours une croissance de 4,8% pour le Proche Orient et l’Afrique du nord cette année, ce qui reste tout de même en deçà des prévisions de juin à 5,5%.

L'agence souligne que la publicité via l’internet mobile devrait représenter plus d’un tiers de la croissance totale des investissements publicitaires en 2013. En effet, l'agence table sur 37% de la croissance totale des investissements publicitaires mondiaux cette année et 31% en 2014 pour les formats pub sur mobile et tablette.

L'ADN - Le 1 oct. 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.