actu_14092_vignette_alaune

Il n'y a pas que Facebook pour converser!

La tendance serait à la diversification des formats et des points de contacts digitaux afin de converser davantage avec ses fans. Les grandes entreprises démultiplient les canaux pour pouvoir toucher le maximum de monde.

Selon « Global Social Media Check-­‐up », l'étude mondiale de Burson-­Marsteller i&e, les 100 premières entreprises du classement Fortune ont ces derniers mois diversifié leurs canaux de communication sur la toile. 87 % des entreprises utilisent au moins un réseau social pour communiquer avec leurs parties prenantes, contre 84 % en 2011 et 79 % en 2010. 82 % ont au moins un compte Twitter, contre 77% en 2011. Twitter reste la plateforme la plus appréciée pour des prises de parole corporate. 79 % sont présentes sur YouTube via une chaîne corporate, contre 57 % en 2011. 74% disposent d’une page Facebook corporate, contre 61% en 2011.

Au-delà de leur simple présence,les entreprises accroissent l’animation en suivant sur Twitter  en moyenne 2 062 comptes en 2012 contre 731 en 2010.  Selon Burson- Marsteller i&e, une fois qu’elles maîtrisent leur présence sur les réseaux dits classiques (Facebook, Twitter et Youtube), les entreprises n’hésitent plus à se développer sur les nouveaux médias sociaux tels que Google Plus (pour 48% d'entre elles) et Pinterest (25% des entreprises). Les entreprises du classement Fortune Global 100 possèdent un nombre croissant de comptes sur chaque plateforme avec une moyenne de 10,4 pages sur Facebook contre 2,1 en 2010, 10,1 comptes sur Twitter, 8,1 chaînes sur YouTube, 2,6 comptes sur Google Plus et 2 comptes sur Pinterest.

 

 

 


commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.