premium 1
premium 1 mobile
Johnny Hallyday assis avec Lenny Kravitz

La disparition de Johnny anime les réseaux sociaux

Le 6 déc. 2017

Il fallait s'y attendre : la disparition de Johnny Hallyday a suscité une vague d'émotion sur les réseaux. Visibrain nous en dit plus.

Le 30 novembre, il avait suffi d’une étincelle (et d'une bonne vieille rumeur) pour enflammer la toile concernant la mort de Johnny Hallyday.

Une semaine plus tard, à juste titre cette fois, les messages rendant hommage au chanteur affluent de toutes parts : Twitter, Instagram, FacebookLes réseaux sociaux comptent des milliers de messages, de toutes les origines : du fan « lambda » aux célébrités telles que Lenny Kravitz, Franck Dubosc, Christian Clavier, Line Renaud, Omar Sy et autres

À la mi-journée, ce ne sont pas moins de 250 124 internautes qui se sont exprimés pour honorer la mémoire du chanteur sur les réseaux. Depuis l’annonce officielle du décès, 515 236 messages ont été postés, soit une moyenne de 73 605 messages par minute.

Parmi les messages publiés, certains mots reviennent : « larmes, blues, panthéon de la chanson,… », et « légende » qui est celui qui revient le plus régulièrement.

nuage de mots employes pour la mort de johnny
Hommes et femmes politiques, médias, stars du web, chanteurs et chanteuses… Les personnalités publiques sont nombreuses à avoir fait part de leur tristesse et ont rendu hommage à la star décédée.

Dans les messages les plus partagés sur les réseaux sociaux, on retrouve évidemment celui d’Emmanuel Macron sur Twitter, qui totalise 14 000 retweets et 38 000 likes en 6 heures :

Ou encore celui de Céline Dion, partagé plus de 7 000 fois :

Guillaume Canet a, lui aussi, dédié une publication au chanteur. Son post Instagram totalisait 36 000 likes en seulement 4 heures :
Sur Facebook également, les messages se sont accumulés. La publication de BFM TV a par exemple été visionnée par 788 000 personnes et partagée plus de 28 000 fois :

Si les décès de David Bowie ou de Prince ont engendré une plus grande activité sur les réseaux sociaux que celui de Johnny Hallyday, à l’échelle française, ce 6 décembre pourrait bien rentrer dans les annales de Twitter.

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui un indicateur social des évènements mondiaux et nationaux, dont ils permettent d'évaluer la portée. À titre d’exemple, la mort de Johnny Hallyday a généré plus de tweets que le premier tour de l’élection présidentielle (700 000). Le second tour reste un évènement plus impactant pour l’ensemble de la population avec un total de messages qui dépasse les 4,7 millions.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.