Etude prospective Udecam: Quel sera le paysage media en 2020

Jeudi dernier, L'UDECAM, associé à Alain Busson, professeur affilié HEC spécialisée en étude prospective, en partenariat avec Figaro Medias, Microsoft et HEC ont réalisé et présenté une étude prospective sur l'avenir des media à l'horizon 2020.

Cet exercice de prospective et non pas de prévison (réalisé à 3, 5 ans), privilégie l'étude de scénarii des futurs possibles grâce à l'analyse de tendances lourdes et des facteurs d'incertitudes prenant en compte les évolutions économiques et technologiques ainsi que les évolutions socio-culturelle.

 

Deux scenarii émergent de cette étude : "les invasions barbares" et "l'empire contre attaque".

Dans le scenario des "invasions barbares" le web gagne, prenant le pas sur les media. La reprise économique suite à la crise de 2008 n'a pas eu lieu, le faible taux de croissance ne permet pas au media d'investir puisque le marché publicitaire est en retrait. Le consommateur constitue sa propre grille de programme, prefère la catch up TV à la télévision linéaire. La presse est à l'abandon mais survit sur le web, les network américains prennent la place d'Hollywood. Le consommateur privilégie les réseaux sociaux en progression, et continue à fabriquer et poster son contenu (User Generated Content) ce qui rend caduque la notion de droit d'auteur.

 

Le second scenario "l'empire contre attaque" est bien plus optimiste pour les media. La reprise économique permet aux groupes media d'investir et d'opérer leur mutation digitale et donc d'être présents sur les nouveaux terminaux. Ils répondent aux digitales natives hyper connectés qui eux-mêmes jouent la carte de la "social TV"pour visionner des programmes et sont fidèles aux grands titres pour accéder à l'information ;   la presse a réussi son virage digital, et le papier existe toujours. Le contenu reste la principale source de valeur et le droit d'auteur est au coeur du dispositif. La publicité poursuit son évolution amorcée dans les années 2009 en allant d'avantage vers le brand content ou le placement de produit.

 

Il semblerait donc que le vrai pari pour les media d'aujourd'hui est d'opérer une évolution technologique sans oublier ses contenus.

 

 

Dans le prolongement de cette présentation, une table ronde s'est déroulée réunissant Rodolphe Belmer de Canal+, Alexandre Michelin de Microsoft, Francis Morel pour Le Figaro,  Alain Weill de Nextradiotv, Sébastien Danet et Dominique Delport pour l’Udecam ont exprimé leur vision de l’avenir et ses principaux enjeux.

 

Pour retrouver l'étude Quel sera le paysage media en 2020 - édition spéciale du Figaro Economie  editionspecialefigaro-udecam-media2020.pdf

 


premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.