habillage
premium 1
premium1
actu_2936_vignette

Economies des Européens au quotidien

Le 14 juin 2011

Le Groupe GfK a investigué les comportements de réduction des dépenses que les citoyens européens adoptent en regard de la crise. Alors qu'en Allemagne, au Royaume-Uni, en France et en Autriche, on s'efforce de réduire ses dépenses dans de nombreux domaines, faire des économies n'est pas une si grande préoccupation en Espagne et en Pologne. Dans ces deux pays, en effet, presque un tiers des interviewés déclarent ne rien faire dans ce sens.

 

D'un pays à l'autre, des pratiques différentes.
Plus de quatre personnes sur dix en Allemagne, Pays Bas et Autriche s'efforcent d'acheter produits alimentaires et boissons les moins chers possible. A l'opposé, les Russes et les Italiens sont plus nombreux à réduire leurs dépenses sur les vêtements et chaussures (49% et 43% respectivement). Moins de sorties au bar ou au restaurant, un autre comportement choisi par de nombreux Allemands (48%), Français (45%), Autriche (41%) et Italiens (42%).

En Russie et en Allemagne plus qu'ailleurs (45% et 42% respectivement), on déclare retarder les achats chers comme la voiture ou le lave-linge, et environ un tiers des consommateurs Allemands, Autrichiens, Français, Néerlandais et Britanniques choisissent des destinations de vacances moins chères.

Presque 40% des Britanniques et 27% des Néerlandais déclarent qu'ils parviennent à faire des économies sur les dépenses énergiques (chauffage, air conditionné).


Les femmes plus économes que les hommes
Dans l'ensemble, les femmes sont plus impliquées dans la réduction des dépenses ; plus que les hommes, elles vont s'efforcer d'acheter le moins cher en produits alimentaires et boissons (42% contre 34% pour les hommes), d'acheter moins de vêtements et de chaussures (43% contre 36%), de magazines et de journaux (24% contre 18%).

Parmi les femmes, cependant, les plus âgées vont être moins sensibles à la nécessité de dépenser moins, et se restreignent dans moins de domaines que les plus jeunes : essentiellement l'alimentaire et l'habillement.

 

 

 

gfk

 

 

Source : « Les économies au quotidien, GfK Groupe, hiver 2009)

* Base : individus 15 ans et plus. Ils répondent à la question suivante : « Chacun a ses préférences pour réduire les dépenses du foyer quand il le faut. Pourriez-vous me dire ce que vous faites actuellement pour faire des économies dans votre foyer, parmi cette liste de possibilités ? »

 

L'étude
10 200 consommateurs dans 9 pays d'Europe (Allemagne, France, Espagne, Autriche, Pologne, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Russie) ont été interviewés au printemps 2009. Ils sont représentatifs de 439 millions d'Européens de 15 ans et plus.

 

 

L'association GfK
Association crée en 1934 afin de développer la recherche marketing. Elle compte environ 600 membres, personnes physiques ou morales. Le but de cette association est de promouvoir la recherche fondamentale en marketing, de développer l'éducation de chargés d'études marketing et la formation d'analystes. Elle finance et réalise régulièrement des études destinées à ses membres. L'Association GfK-Nuernberg e.V. est actionnaire à 57% du groupe GfK SE.

 

 

A propos du Groupe GfK
Le Groupe GfK se classe au 4ème rang mondial des instituts d'études marketing. Ses activités couvrent trois domaines : Custom Research, Retail and Technology et Media. GfK compte plus de 115 filiales réparties sur 100 pays. L'effectif global à fin 2008 était de 10 000 employés. Le Groupe GfK a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1220 millions d'euros en 2008. Pour en savoir plus, visitez le site Internet : www.gfk.com

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.