actu_31821_vignette_alaune

Des garçons à l’épreuve de Photoshop

Le 17 mai 2016

Que se passe-t-il quand on demande à des hommes qui n’aiment pas forcément leur corps de se soumettre aux idéaux masculins véhiculés par la société ?

Les Try Guys, bande de joyeux lurons missionnée par BuzzFeed pour expérimenter toutes sortes de choses en vidéo, se prêtent au périlleux exercice d’une confrontation aux diktats de la beauté.

Après s’être confiés sur leurs défauts physiques, les garçons ont dû choisir la photo d’une célébrité incarnant, selon eux, le top de la masculinité. Athlètes, acteurs, humoristes… Entre les abdos dessinés de Ronaldo et le caleçon augmenté de Justin Bieber, la barre est haute. « J’ai l’impression que ces objectifs sont atteignables pour ceux qui ont le temps, l’argent, et une équipe qui leur permet de s’entraîner régulièrement. Personne n’est riche à ce point, ou n’a suffisamment de temps, à part les célébrités, les acteurs et les mannequins. Ce n’est pas notre job d’avoir l’air aussi canon ».

Après une séance de maquillage et un coaching pour les poses, les Try Guys passent sous le bistouri virtuel du professionnel de Photoshop Evan Robert Trusewicz, chargé d’éditer leurs photos pour qu’elles ressemblent au maximum à celles des célébrités. A la vue des résultats, les réactions sont diverses. Et si les garçons ont bien conscience qu’un tel résultat est loin d’être le reflet d’objectifs réalisables, ce n’est pas aussi évident pour tout le monde.

Avec ce projet, l’ambition de BuzzFeed est d’alerter sur le rapport au corps. Prendre conscience que les hommes présentés sur papier glacé ont souvent besoin d’un coup de pinceau, ou qu’ils ne représentent qu’une part infime de la population, doit permettre à quiconque se sent mal dans sa peau de mieux accepter son apparence. Ned, qui s’est mis dans le slip de Cristiano Ronaldo, explique ainsi qu’il n’y a pas suffisamment d’heures dans une journée pour pouvoir lui ressembler, s’il veut garder son travail et pouvoir passer du temps auprès de sa famille.

Si le sujet de l’image est, d’habitude, plutôt exploré sous un prisme féminin, force est de constater qu’il est moins commun d’admettre que les hommes peuvent aussi avoir des difficultés vis-à-vis de l’idée que la société leur renvoie du corps parfait… 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.