premium
premium
actu_1783_vignette

Crise ou pas, la diversité dans les médias ne progresse pas. Pire, elle régresse.

Le 14 juin 2011

C'est le triste constat du quatrième rapport du Club Averroes.
Lors des trois précédents rapports diffusés largement avant la crise économique déclenchée par le scandale des « subprimes », le Club Averroes pointait les multiples obstacles qui jonchaient la route des minorités visibles vers les professions de la presse écrite et de l'audiovisuelle. Le Club dénonçait un veritable parcours du combattant. En face, des décideurs des médias réclamaient plus de temps. La patience, disaient-ils serait récompensée. Comme nous le craignions, la récompense n'est pas venue. En revanche, la crise économique est arrivée. Et avec elle, les déceptions, les retours en arrière. En matière de diversité, l'année 2009 ne marque pas une pause mais une régression. Cette fois, l'argument massue qui nous est tombé sur la tête : les caisses sont vides, impossible d'embaucher et de poursuivre l'effort en direction des minorités visibles : « Ce n'est pas une priorite_ ! ».

- Accéder au rapport -   rapport_club_averroes_2009.pdf

L'ADN - Le 14 juin 2011
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.