habillage
premium1
actu_2440_vignette

Comportement des professionnels de la communication face aux nouveaux médias.

Le 14 juin 2011

 Waggener Edstrom France, cabinet de conseil en communication globale, a mené une étude auprès de directeurs de communication et de journalistes - en partenariat avec la Junior entreprise d'HEC -  afin de savoir comment ils appréhendent et utilisent les nouveaux moyens de communication mis à leur disposition aujourd'hui.
Waggener Edstrom Worldwide (WE) s'intéresse aux changements qui s'opèrent ces dernières années au sein des professions de la communication. L'apparition, puis le développement massif et fulgurant des supports digitaux, également appelés « nouveaux médias », et plus particulièrement du web 2.0 et des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, bousculent en effet les codes de la communication, les méthodes pour communiquer ainsi que les fonctions des acteurs de la communication en France.

 

Afin de mieux comprendre cette évolution profonde qui influence de manière inégale l'ensemble des entreprises communicantes et des professionnels affiliés, Waggener Edstrom a commandé à l'école HEC Junior une étude réalisée au mois de novembre et décembre 2009 auprès de 41 directeurs de la communication et 15 journalistes en activité.

 

Qu'il s'agisse de campagnes de communication événementielle, commerciale ou corporate, ces professionnels de la communication ont été interrogés sur leur opinion quant à ces nouveaux médias, l'utilisation qu'ils en font, mais également les craintes qu'ils ont encore à leur égard et les freins qui subsistent à leurs yeux.

 

Le triple objectif de cette étude est:

D'identifier la perception qu'ont les acteurs de la communication de leurs fonctions dans ce nouveau contexte global,
De comprendre comment ils envisagent l'évolution des métiers de la communication avec les nouveaux médias,
De déterminer leur avis sur l'impact et la légitimité de ces nouveaux médias digitaux selon le type de communication (produit, évènementielle, corporate).

 

Une trentaine de questions relatives au développement des nouveaux médias et aux changements qu'ils ont apportés à leur manière de travailler, de communiquer mais également de recruter, ont été posées à 41 directeurs de la communication et à 15 journalistes. Il en ressort que :

- les professionnels de la communication ont majoritairement conscience du changement et qualifient pour la plupart cette évolution de « positive »

- plus de la moitié des directeurs de la communication se prononcent en faveur de l'externalisation des fonctions relatives aux nouveaux medias quand d'autres souhaitent privilégier le renforcement des équipes en interne et la formation.

- les directeurs de communication pensent que les journalistes encouragent le développement des nouveaux medias.

- si certains supports numériques semblent déjà trouver leur place dans les campagnes évènementielles et les lancements produits, les nouveaux médias ne sont à ce jour pas plébiscités pour la communication corporate.

- les journalistes jugent sévèrement les compétences des entreprises relatives aux nouveaux medias et préconisent l'externalisation.

- s'ils encouragent l'utilisation des nouveaux medias, les journalistes privilégient encore les compétences traditionnelles.

- la majorité des journalistes préfèrent aujourd'hui encore les dossiers de presse aux blogs d'entreprises pour la communication corporate.

- malgré des changements observés, les contacts entre les journalistes et les entreprises demeurent traditionnels.

 

 

- Télécharger l'étude -   we_paris_comms_low.pdf

 

L'ADN - Le 14 juin 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.