habillage
Calvin Klein soutient la fondation Andy Warhol

Comment ré-inciter les marques à faire du mécénat ?

Le 30 nov. 2017

En leur garantissant l’accès à un contenu exclusif ! C’est le coup de génie amorcé par Calvin Klein, qui soutient à la fondation Andy Warhol.

La Fondation Andy Warhol pour les Arts Visuels regorge de trésors. Mais comme toute institution artistique, elle a besoin de fonds pour vivre

Dans une sorte de mécénat ré-inventé, les équipes de Calvin Klein ont proposé d’acheter une licence exclusive, leur donnant accès à tout le contenu de la Fondation : documentation, présentations, et créations inédites de l’artiste – y compris certaines qui n’ont jamais été montrées au public.

Ce partenariat sera effectif jusqu’en 2020, et donnera lieu à plusieurs lignes de produits au sein des gammes de la marque.

La première étape de cette collaboration a été dévoilée en septembre 2017, avec le défilé pour la collection printemps 2018 :

Calvin Klein 205W39NYC | Spring/Summer 2018 | NYFW
Les pièces de la collection comprennent différentes inspirations, des portraits d’Andy Warhol, et des visuels issus de ses différentes séries.
Le principe est intéressant : les marques ne soutiennent plus les causes pour la beauté du geste, mais parce qu’elles y trouvent – littéralement – leur compte. Si le concept s’en trouve un peu dénaturé, ce twist pourrait permettre aux indécis de se décider à mettre la main au pot. Et si le tout ressemble moins à un acte engagé au nom de l’art qu’à une transaction financière, le résultat permet de préserver le patrimoine culturel et ouvre la voie à d’autres partenariats de ce type.
Mélanie Roosen - Le 30 nov. 2017
À lire aussi
premium2
premium2