premium1
habillage

Classement mondial des marques 2010 d’Interbrand

Le 14 juin 2011

IBM, Microsoft et Google sont les grands vainqueurs de l’édition 2010 du Best Global Brands, classement des 100 marques mondiales les plus valorisées établi chaque année par Interbrand. Google (#4), dont la valeur progresse de 36%, est au coude à coude avec Microsoft (#3) tandis que HP, en entrant dans le Top 10, récolte les fruits de sa nouvelle plateforme de marque. Coca-Cola, enfin, conserve sa 1ère place pour la 11ème année consécutive.

Dans le contexte actuel, nombre de marques ont affronté des crises et ont dû composer avec un consommateur toujours plus connecté, capable de faire part de son expérience de marque dans l’instant à l’ensemble de ses réseaux sociaux.

 

Parmi les crises rencontrées, celle du désastre environnemental de BP et son incapacité à nourrir sa promesse « Beyond Petroleum » : la marque est sortie du classement, laissant les coudées larges à son concurrent Shell qui passe du 92ème au 81ème rang. Pour Toyota, ce sont les différents rappels de véhicules qui ont affecté la marque. Elle perd cette année 16% de sa valeur. Quant à Goldman Sachs, autrefois star de Wall Street, la banque se heurte à la contradiction entre de bons résultats financiers et la colère du public.

Les marques du secteur de la technologie poursuivent leur progression avec IBM (#2), Microsoft (3), Google (#4), Intel (#7) et HP (#10) qui fait son entrée dans le Top 10. La valorisation d’Apple (#17) fait un bond de 36%, dû essentiellement à sa communication toujours ultra-maîtrisée et à son art d’entretenir le buzz pour chacun de ses lancements de produits. HP a poursuivi l’élargissement de son offre tout en capitalisant sur sa plateforme de marque, ce qui lui vaut d’avoir renforcé sa position et de gagner une place dans le classement. BlackBerry (#54) enfin, qui gagne 32%, résiste à la pression d’Apple et reste une marque plébiscitée par les utilisateurs professionnels.

Malgré une année difficile pour l’industrie automobile, Mercedes Benz (#12) et BMW (#15) maintiennent leur position, mais c’est Audi qui marque la plus forte progression. Même constat pour les marques de luxe : alors que les consommateurs ont réduit leurs dépenses, Cartier (#77), Armani (#95), Louis Vuitton (#16), Gucci (#44), Tiffany & Co (#76) et Hermès (#69) ont toutes vu leur valeur augmenter.

En ce qui concerne secteur bancaire, les établissements historiques comme Citi (#40) et UBS (#86) perdent des places, Santander (#68), Barclays (#74) et Crédit Suisse (#80), qui n’ont pas été concernées par la crise des subprimes et font leurs premiers pas dans le classement.

L'ADN - Le 14 juin 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.