actu_13200_vignette_alaune

BrandZ : Apple garde la tête du classement

Apple, qui a détrôné Google en 2011, conserve la première place du classement de l'étude BrandZ de Millward Brown. Elle progresse de +19% % en un an, affichant une valeur de 182,951 milliards de dollars.

Google perd, cette année encore, une place au profit d’IBM (+15% à 115.9 milliards de $). Facebook, progresse en une année de 74% en à peine un an et se hisse à la 19ème position avec une valeur estimée à 33.2 milliards de $. Hermès signe la plus spectaculaire progression dans ce classement en gagnant 39 places pour se hisser au 32ème rang à 19.1 Mrds $. Portée par le luxe, présentant des résultats de ventes en nette progression et provoquant un intérêt fort de LVMH cette marque exploite totalement le filon du « made in France » selon Millward Brown. Les principales marques de luxe, françaises en tête, bénéficient de ce mouvement de refuge connu dans des moments de difficultés économiques. Louis Vuitton, première marque française, progresse de 5 rangs dans le top 100 pour se hisser à la 21ème place avec une valorisation en croissance de +7% à 25.9 Mrds $. Des marques « haut de gamme » sont tirées par leur positionnement « premium » ainsi Starbuck, BMW, Redbull, Ralph Lauren ou Marlboro voient leur valorisation progresser.

Cette année le classement BrandZ top 100 consacre un nouveau continent des marques, celui de l’Afrique. Non seulement la première marque Sud Africaine, MTN, Mobile Telecom Network fait une entrée remarquée dans le top 100 (88ème place) mais plusieurs marques voient leurs valeurs augmenter grâce à leurs prises de positions sur ce continent. C’est le cas de Guinness dont 40% environ de ses ventes proviennent de cette région. C’est le cas d’Airtel, marque indienne qui a montré une croissance de ses revenus de 16% en dernier trimestre 2011. C’est enfin le cas d’Orange qui a connu des croissances fortes dans certains de ces pays ou Walmart qui a fait une acquisition importante, Massmart.

En 2011,  19 marques issues de marchés émergents BRICs étaient présentes dans le classement alors qu’elles n’étaient que 2 en 2006, et 13 en 2010. En 2012 elles sont 20 à être présentes mais marquent pour la première fois une pause en valeur (-1.7%) principalement liée aux marques brésiliennes en fort recul alors que les marques chinoises poursuivent leur conquête à l’image de la marque de d’alcool Moutai, nouvelle invitée de ce classement mondial ou Huawei qui ambitionne de devenir le 5ème player mondial de smartphone.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.