habillage
premium1
habillage

+8% pour la publicité on line en France au 1° semestre 2010

Le 14 juin 2011

Selon la 4e édition de l’Observatoire de l’e-pub (SRI), le marché de la communication online a progressé de 8% au premier semestre 2010 pour atteindre 1,14 milliard d’euros nets* de chiffre d’affaires, (vs 6% en 2009)

Cette  croissance touche l'ensemble des canaux de communication.

Fait marquant, le search (liens sponsorisés) et le display (publicité graphique) affichent un taux de croissance identique à 8% pour ce 1° semestre.  Le search (liens sponsorisés) demeure en première position avec 430 M€ de chiffre d’affaires. Il profite de la progression des usages Internet mais les secteurs les plus matures tels que la finance-crédit, le tourisme, le dating et l’immobilier atteignent cependant un palier dans leurs investissements. Le display enregistre  un chiffre d’affaires de 260 M€ sur le premier semestre 2010. Le display est dynamisé par un retour des annonceurs sur des problématiques de branding, et l’arrivée des sites de paris sportifs. Deux segments de marché profitent de cette dynamique : les opérations spéciales qui progressent de 18% au premier semestre 2010, et la publicité vidéo qui, sur les six premiers mois 2010, a déjà généré un chiffre d’affaires supérieur à celui de l’année 2009.

Selon Jérôme Bourgeais, Directeur Associé au sein de Capgemini Consulting France.« La croissance des liens sponsorisés s’aligne sur celle du display pour la première fois depuis la création de l’Observatoire. Un équilibre semble s’établir entre ces deux leviers » 

 

Les annuaires – services locaux représentent 237 M€ de chiffre d’affaires avec une croissance de +3% au premier semestre 2010, liée au mode de vente spécifique (vente en décalé). L’effet « mode de vente » est toutefois compensé en partie par le bon accueil des nouveaux produits (ex : pack visibilité Internet) qu’offre ce canal.

L’affiliation (programme publicitaire relayé sur réseaux de sites) continue sa progression (+14% soit 91 M€ de chiffre d’affaires), soutenue par la montée en puissance des acteurs du e-commerce (+30% au premier trimestre 2010 / source : Fevad) et par le maintien d’investissements réguliers de certains secteurs tels que les transports, les services et les télécoms.

Les comparateurs de prix  profitent également de la croissance du e-commerce et maintiennent une croissance significative (+15% soit 57 M€ de chiffre d’affaires). Cependant le segment voyage-tourisme a été impacté par des phénomènes conjoncturels tels que le volcan islandais et la baisse de l’euro.

L’e-mailing représente 52 M€ de chiffre d’affaires avec une croissance de +5% (-20% sur l'année 2009). L’usage de ce canal à des fins  de prospection et d’acquisition de clients se concentre sur des bases plus ciblées et qualifiées (éditeurs medias etc.), l’e-mailing devenant plus nettement un canal de fidélisation/CRM (gestion de la relation clients).

Le mobile maintient sa dynamique (+30% soit 13 M€ de chiffre d’affaires) avec une très forte croissance du Display sur les sites mobiles dans un contexte de pénétration accrue des Smartphones sur le marché français (7,1 millions à fin 2009 / source : ComScore).

« Le marché du mobile est en train de murir de façon très significative. C’est la plus forte croissance observée dans ce baromètre. Smartphones, tablettes, les outils et usages sont plébiscités par les consommateurs. En 2014, le mobile sera le premier point d’accès à Internet » analyse Dominique Delport, Président de l’UDECAM.

 

Tendances 2010…

Le marché français de la communication publicitaire online représentait 2,11 milliards d’euros nets en 2009. Les investissements sur Internet devraient continuer à croître de 7 à 8% sur l’année 2010, si le contexte macro-économique reste stable.

  

* Chiffre d’affaires cumulé intégrant la déduplication entre les canaux de communication

L'ADN - Le 14 juin 2011
premium 2
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.