premium 1
privacy

33% des Français ont déjà effacé leurs infos persos

Le 20 sept. 2017

Rien à cacher ? Une étude menée par le CSA Research révèle qu’un tiers des Français a déjà voulu effacer des informations personnelles sur la toile.

La protection des données personnelles est, plus que jamais, un enjeu de taille pour les Français qui sont de plus en plus nombreux à s’en préoccuper (85% en 2017, vs 80% en 2014).
90 %
Une question qui suscite encore plus d’inquiétude lorsqu’on évoque la protection des données sur Internet : 90% des sondés se disent préoccupés par leur données mises en ligne. Un niveau qui monte à 93% chez les 18-24 ans.
Les récentes cyberattaques y sont pour beaucoup, mais ne suffisent pas à expliquer à elles-seules cette inquiétude grandissante : les Français sont de plus en plus actifs sur Internet, et sont conscients de s’exposer davantage. Côté millennials, ces pratiques sont encore plus importantes que chez la moyenne des Français : ils sont plus nombreux à stocker des documents sur des serveurs (52% vs 39%), se risquent plus souvent à saisir des informations personnelles sur des forums (41% vs 23%) ou à relayer des messages type « chaînes » (27% vs 17%).

51% d’entre eux déclarent réaliser « souvent » des paiements en ligne (contre 39% en 2014) tandis que 80%  jugent le risque de piratage de leurs données bancaires « important », et 47% « très important ».

Par ailleurs, ils sont 39% à stocker des documents personnels sur des serveurs et plus de 50% à publier régulièrement des propos ou des photos personnels sur les réseaux sociaux.

Plus sensibilisés aux enjeux, et aux risques d’une utilisation frauduleuse de leurs données, les Français ont adapté leurs pratiques :

  • 23% des Français déclarent saisir leurs coordonnées personnelles sur les forums, soit une baisse de 5 points par rapport à 2014.
  • La protection de l’accès aux devices a augmenté, avec la systématisation de l’utilisation d’un mot de passe pour tous les équipements : 86% pour leur ordinateur professionnel (+8 points vs 2014), 76% pour leur ordinateur personnel (+7 points), 73% pour leur téléphone portable (+9 points) et 61% pour leur tablette tactile (+10 points).

Au-delà d’une surveillance « passive » de leur e-réputation, les Français sont plus d’un tiers à tenter de maîtriser les informations publiées à leur sujet et à avoir déjà effacé des données personnelles les concernant. Les millennials sont quant à eux 72% à rechercher régulièrement sur le net des informations les concernant (vs 57% des Français).

Côté « mauvaises habitudes », la grande majorité des Français (74%) utilise régulièrement un seul et même mot de passe pour ses différents comptes en ligne ; une pratique en augmentation de 5 points par rapport à 2014.

Dans ce contexte, le lien de confiance entre les Français et les acteurs qui utilisent leurs données reste à renforcer – voire à construire : les banques sont les seules à obtenir la confiance de plus de la moitié des Français en matière de protection des données (53%), alors que les opérateurs télécom, les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux ne recueillent qu’un faible niveau de confiance sur ces questions (respectivement 23%, 20% et 10%).
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.