Advertisement
premium2Advertisement
premium1
premium1
Un Ecossais en kilt dans un champ

Et si les hommes se mettaient aux jupes ?

Le 25 mai 2018

Si les shorts sont proscrits ou moqués au bureau, pourquoi ne pas porter des jupes ? C’est le raisonnement de Luke Leitch, rédacteur en chef de la rubrique mode du magazine 1843, qui a décidé de se mettre à la jupe.

Dans 1843, magazine culture de The Economist, le journaliste de mode Luke Leitch dénonce les codes vestimentaires masculins du monde professionnel, pas du tout adaptés aux chaleurs estivales. Ayant lui-même fait l’expérience des moqueries d’une collègue alors qu’il portait un short, même par 30 degrés, il se cantonne désormais au pantalon. Ou plutôt, se cantonnait. Cet été, le temps est à la jupe !

Pas besoin d'assister à tous les défilés de la Fashion Week, comme l’auteur de cette diatribe contre le dress code du bureau, pour constater que les garde-robes féminines offrent beaucoup plus de choix que celles des hommes. Et ça ne concerne pas que les jupes, en termes de matières également, les deux sexes ne sont pas à égalité. « Les femmes peuvent porter de la soie, du crêpe ou de l’organza mais les hommes sont relégués au coton, à la laine et au polyester », déplore Luke Leitch.

Alors que les femmes se sont battues pour avoir le droit de porter des pantalons – symboles d’émancipation -, la société considère toujours qu’un vêtement ouvert à l’entre-jambe serait une atteinte à la masculinité, et à l’été 2017, les combinaisons mini-short pour hommes avaient fait couler beaucoup d’encre. Le combat n’est pas gagné, donc.

chauffeur de bus en jupe

source : CFDT

Pourtant, ce n’est pas la première fois que les hommes se rebiffent contre le port obligatoire du pantalon en été. En juin 2017, en pleine vague de chaleur, des chauffeurs de bus de la ville de Nantes avaient décidé de dire non au pantalon. Interdits de bermuda alors que l’uniforme autorise les jupes, ils étaient venus travailler dans la même tenue que leurs collègues femmes. Ils ont depuis obtenu le droit de porter des shorts. Ils ne devraient pas avoir besoin de réitérer l’expérience cette année et ainsi participer à la démocratisation de la jupe pour tous.

Pour l’éditorialiste britannique, le port de la jupe est une libération des hommes coincés dans leurs costumes accompagnée d’un soutien à la cause féminine. On rappellera tout de même même que, si la jupe est socialement acceptable dans une garde-robe féminine, le port du poil est encore loin d’être accepté. 

Crédit Image : Getty Images

Alice Huot - Le 25 mai 2018
À lire aussi
premium2
premium1

Répondre à Lis Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • oui à LA JUPE POUR LES HOMMES .
    je porte depuis des années des bas , des collants avec des shorts voir des jupes culottes . Je suis avec mon épouse en ville en vacances au cinéma bref , nous vivons normalement . Mais ,car il y a un mais... la jupe avec mon épouse rien n est gagné .... J AVOUE quelle n est pas trop pour . Déjà les collants , les jambes épilées ...
    AU PLAISIR

  • Bonjour,
    La jupe devrait être autorisée au Homme surtout pendant la période de l'été de partout. Au travail les femmes ont un avantage de venir en jupe pendant que les hommes ne peuvent pas venir en short. On pourrait dire de même au concert au théâtre, à l'opéra, ou même dans la rue. Les hommes devraient pouvoir mettre des jupes comme les femmes tout le long de l'année.

  • Bonjour,
    Aucune loi interdit le port de la jupe pour les hommes. Seulement, les règles imposées par la société occidentale les en privent en ayant transformé ce vêtement en purement féminin alors qu'autrefois il était masculin. La liberté vestimentaire est désormais réservée qu'aux femmes.

    • oui 100%d'accord,,, anciennement un vetement masculin la jupe est maintenant dans l'esprit du monde comme un vetement feminin,,,, je porte la jupe et lescollant quand c'est froid,,,avecun top tres masculin,,,le probleme c'est les grand feseur de mode eux gagnerais a developper la jupe masculine,,,genre Cesar, ougladiateur,,, ouguerrier Celtique, repredre touteles tenue dejupe d'homme a travers l'histoire,,,, et nous renverserons la vapeur

  • Moi je ne me gène pas pour porter mes kilts. Ainsi que mes paréos à la plage, j'ai la chance d'habiter à 15 km de la méditerranée...Je possède des kilts modernes en jean et un en cuir, c'est tellement plus confortable qu'un pantalon! Et je mets des bottes en cuir (bottes de cavalier) avec à la mauvaise saison. lancez-vous, comment croyez-vous que les femmes ont acquis le droit au pantalon? En ayant peur? Et pourtant au départ la soit disante "bonne société" et ses grenouilles de bénitiers considérait les femmes en pantalon comme lesbiennes. Depuis, l'histoire s'est mise en marche, mais pour les hommes c'est encore en attente, coincé dans le passé et le 19ème siècle, bougeons! nous sommes dans un nouveau millénaire et un nouveau siècle, il faut oser la jupe masculine (kilts, paréos, sarongs, etc...). Mon prochain achat sera surement une jupe indienne pour homme, une dothi, en soie.

  • BONJOUR JE SUIS UN HOMME DE 56 ANS JE PORTE LA JUPE DEPUIS 2 ANS ÉTÉ COMME HIVER AVEC DES COLLANT MÊME DE COULEUR SORTIE AVEC LA JUPE LA PLUPART DU TEMP TOUS SE PASSE BIEN BEAUCOUP DE FEMMES VIENNE ME POSER LA QUESTION POURQUOI JE PORTE LA JUPE

  • Quand on dit que ce n'est pas permit a les hommes de porter une jupe, c'est une form de discrimination. La jupe est mieux pour la santé des part privé des hommes. Et c'est par exemple plus practique a la péage quand on n'a pas une badge T, parce que on plus placer son portemonnaie a son giron sans que ca tombe entre les jambes.

  • Dommage cette privation de la liberté pour le port de la jupe. Nous les hommes sommes contraints au pantalon gris, noir, bleu! Vous les femmes avez tant de choix et donc une liberté de tenues vestimentaires qu'une fois transférée aux hommes, les différences s'estomperaient et l'égalité jaillirait.

  • bonjour , tout est dit dans vos textes . IL y a les femmes en jupe et les hommes en bermuda l été . (avec des jambes poilues et parfois des chaussettes) bonjour le look.
    MOI j ai opté pour le skort short jupe . Avec des bas ou collant et des jambes épilées cela passe bien en ville . Ou alors le short féminin court .
    JE suis souvent avec mon épouse , en ville ,en vacances , dans les hotels et franchement tout se passe bien
    au plaisir

  • Bonjour.
    A l'heure actuelle, ce sont les hommes qui s'auto-censurent le port de la jupe soit parce que ça ne les intéresse pas, soit parce qu'ils ont peur de se faire abaisser.
    La majorité des femmes portant le pantalon, il m'est venue à l'esprit en avril 2018, l'idée de porter la jupe puis la robe. Idée qui aurait du me venir à l'esprit beaucoup plus tôt.
    Je n'hésite pas à porter des jupes et robes au féminin pour leurs variétés que je préfère aux jupes et robes au masculin.
    La robe, si elle n'est pas pratique à enfiler, elle est le vêtement le plus confortable.
    Quand on a goûté au port de la jupe et/ou de la robe, on se s'en passe plus.

    Pour répondre à Champagnac, si j'avais une compagne, il ne faudrait pas qu'elle m'interdisse le port de la jupes, ce serait une source de conflits.

  • Un adepte au nylon, au lycra, et c'est d'autant plus exaltant lorsque ma chérie m'en achète, en m'obligeant à les enfiler.
    Alors que tout est parti un soir, au début de notre relation, sur un simple défi d'un jeu de couple, elle m'avait tenté de mettre l'une de ses paires noires très fins, sans les filer, avec une de ses jupes courte fendue pour rire. J'ai passé plus d'une demi heure en les gardant, sachant qu'elle a apprécié le spectacle en rigolant de manière plutôt maléfique, je frémissais... Puis j'ai craqué en lui avouant à demi mot mon côté féminin caché. Sachant que je lui avait déjà glissé quelques sous entendus de plus en plus gros auparavant, et c'est là où elle m'a avoué qu'elle n'était finalement qu'à moitié surprise étant donné que je ne porte quasiment que des leggings chez nous, dans notre appartement.

    Pour le reste du sujet, la société évolue vite, et les femmes ont gracieusement colporté par un féminisme omniprésent et de plus en plus fort, la transcendance de la divination de la féminité, au 21 ème siècle ; et c'est parfait ainsi.
    Cette puissance féminine l'emportera, et c'est probablement par leur courage que des hommes seront libres, un jour, de se balader avec des collants voile en 20 d/ 30 d. Je respecte ceux qui y verrait une objection, mais qu'ils sachent bien une chose : il n'y a que des femmes dès la naissance, l'une devient accomplie, et l'autre se trompe de chemin en prenant des cloches plutôt qu'un vagin, qui est l'outil générateur du plaisir et fondateur suprême de la vie ...

    Voilà, je tenais à allonger l'argumentaire, en périphérie du sujet, au delà du bonheur et du plaisir que procure un simple bout de tissu douillet, sexy, et pratique ; sans volonté de propagande quelconque.

    Oui au port masculin libre du collant, vive les collants, oui aux collants pour tous, et que les auteurs des réflexions sexistes du genre , de l'apparence se tiennent bien à carreaux, car même les héros sont en collant, ça n'est qu'une question de deniers, ahaha.