qui_est_pepper

Sequel permet de personnaliser vos bots

Le 16 juin 2016

La plateforme Sequel permet à tout un chacun de créer son alter ego bot. Une aubaine pour les marques qui utilisent cet outil pour communiquer et améliorer l’expérience client.

Les bots bénéficient d’un succès phénoménal et les développeurs sont extrêmement sollicités pour en créer. Utilisant la technologie des messageries instantanées telles que Facebook Messenger, ils permettent aux marques de communiquer de façon personnalisée. Avec environ 3 milliards d’utilisateurs actifs sur ces services de messagerie, les robots agissent comme des assistants virtuels qui permettent aux entreprises d’interagir directement avec leurs clients sans passer par des intermédiaires, comme les applications mobiles. Ces robots sont capables de traiter des requêtes de toutes sortes. Un bot de la SNCF peut par exemple communiquer des informations sur le trajet Marseille – Paris et celui d'une compagnie aérienne peut renseigner un voyageur sur un vol... même en période de grêve...

Un seul problème subsiste : ces intelligences artificielles ont parfois une conversation limitée.

Pour pallier ce problème, l’entreprise Sequel met à disposition des internautes une plateforme contenant des outils simples pour concevoir des bots capables de mimer le caractère d’un individu. « En seulement 15-20 minutes, un créateur ayant une formation technique peut apprendre les bases de la création d'un bot conversationnel, en utilisant le logiciel de l'entreprise » explique Omar Siddiqui, directeur général de Kiwi, la société mère de Sequel. Le logiciel fonctionne sur le traitement du langage naturel afin que le bot puisse répondre à n’importe quelle question. Les utilisateurs peuvent aussi enrichir leur expérience avec l’ajout de photos, vidéos, gifs, emojis, sondages…

Avec ce dispositif, Sequel offre aux marques un moyen d’analyser le comportement des utilisateurs en fonction de leur niveau d’implication. A ce jour, la société travaille avec de nombreux scénaristes, développeurs pour enrichir au maximum le vocabulaire de ces intelligences artificielles.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.