actu_28701_vignette_alaune

Quand Paris saigne…

Le 16 nov. 2015

Sarah Patier, planneuse stratégique chez Sid Lee Montréal, a vécu les attentats de Paris en tant que résidente du 10 et du 11ème qu’elle a chéris. Texte libre.

Paris 11, Paris 10.
Paris de mes 1ères fois.  

Premier baiser première nuit d'amour première rupture.
On s'embrasse à Oberkampf on fait l'amour à République on emménage à Bon Sergent on se sépare à République on se date au Maria Luisa on se chope et on se hait à Voltaire mais on s'y rencontre on s'y aime aussi à Voltaire et toi je t'aime à Couronnes.

Premières libertés on saigne le quartier on a 12 ans on quadrille du collège jusqu'à saint Sébastien. Vers Cour des Lions les copains de Beaumarchais taillent sur un banc ca rit fort et ca taille et ca taille. OCD, toi-même tu sais ils ont 13 ans ils taillent trop dur alors avec les meufs on les esquive.

 

Premiers émois adolescents, boulevard Voltaire, Jérémy, on l'espionne , il habite au 1er étage et c'est le fils du proprio du Bataclan, il est en troisième, il est beau on l'aime on est en 6e on est moches mais on s'en fout qu'est-ce qu'on rigole. Ca le fait rire quand on le suit et qu'on se cache du Collège jusque chez lui. On fait pitié mais on s'en fout on a 12 ans on vit dans le 11 on a pas peur Paris est Grand.

Premières re-sta qu'on croise il fait beau on sort des cours on remonte le Voltaire, ils viennent de refaire la terrasse du Bataclan, "Ouaich Jamel, bien ou quoi"; j'ai 14 ans c'est mon mec qui s'la gaze et j'suis fière quand Jamel lui sourit "tranquille et toi"; Jamel prend le soleil il est assis à la terrasse du Bataclan.

 

Premier concert de la vingtaine, Dizee Rascal au Bataclan. Premiers de la fin de la vingtaine. Fauve Kery Medine Disiz au Bataclan.

 

Premiers rendez-vous sportifs entre copines: t'inquiète la trentaine, allez on court, parcours Bastille - République - Jaurès allez on passe par les quais le petit Cambodge. 
On débat sur l'petit Cambodge bon pas bon on sait pas on sait plus bah viens on y retourne on verra bien. Mais y a du monde alors on se pose on attend au Carillon. On fait des pots de départ au Carillon. On rejoint des potes au Carillon. On croise des potes en passant devant le Carillon. On est raides bourrés au Carillon, on rit au Carillon, peut-être même qu'on chiale au Carillon.
Et pour rentrer on remonte par la fontaine au roi. On passe devant la terrasse du Casa Nostra.

 

Paris 10, Paris 11. 
Le Paris de mes premières fois.
De la première fois où j'ai l'impression qu'on s'en prend vraiment à mon chez moi, à ma terre, à mon bled, à mon histoire, à mes amis, à mon peuple. 
De la première fois où je sens dans mes tripes dans mon bide que je sais où est ma terre.
Et je sais que toi là t'es comme moi qu' t'as aussi ton histoire ton anecdote sur l'Carillon le Bataclan le P'tit Cambodge l'boulevard Voltaire et Charonne. Je sais que t'es comme moi parce que Paris 10, Paris 11, on est nombreux à l'aimer à squatter à pas vouloir le quitter.

Paris 10, Paris 11, Paris de cette première fois où j'ai si peur, pour eux, ceux qui sont encore dans tes bras Paris 10, Paris 11. Peur pour toi, mon quartier, ma ville, mon pays: peur de demain, de la colère et la bêtise qui vont monter, pour tous ceux qui vont morfler, qui vont prendre parce qu'il faudra bien qu'y en ait qui prennent. Peur que ca recommence, peur d'avoir peur encore une fois.

 

Paris 10, Paris 11. 
Paris de mes premières fois.
Paris du premier bain de sang.
De la 1ère résurrection. Rapide, j'espère.
Prends soin de toi, prends soin d'eux.

 

PS: Saint-Denis, j'te connais moins, mais j'ai mal pour toi. Pour nous tous.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.