habillage
premium1
premium1
S1

Plume Labs lève 4M€ pour son IA environnementale

L'ADN
Le 16 déc. 2016

Plume Labs, l’entreprise innovante qui aide les actifs urbains à mieux se prémunir contre la pollution, annonce aujourd’hui 4 millions d’euros de financement pour son IA environnementale.

 Le tour d’amorçage de la société a été réalisé auprès de l’entrepreneur en biotechnologies et investisseur en technologies de pointe Laurent Alexandre, et complété par des aides à l’innovation de BPI France (Concours d’Innovation Numérique) et de l’Union Européenne.

En démocratisant l’accès à l’information sur la pollution de l’air grâce à son intelligence artificielle, la startup s’attaque à cette crise majeure en rendant l’air plus transparent, aidant les particuliers à mieux s’en prémunir pour améliorer leur santé environnementale, et les organisations à développer des produits, services ou politiques publiques pour un air plus propre. Le Plume Air Report, son application mobile gratuite pour iPhone et Android, téléchargée par plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs à travers le monde, aide les actifs urbains à suivre leur exposition et à garder un temps d’avance sur la pollution grâce à des prévisions en temps-réel. La Plume Air Cloud API, sa plateforme de prévisions environnementales, aide les entreprises, les villes ou les organisations à mieux informer sur la qualité de l’air à développer et promouvoir des produits et services durables.

Fondée mi-2014 par Romain Lacombe et David Lissmyr, Plume Labs a déjà eu un impact important contre la pollution : en mars 2015, ses données avaient contribué à lancer l’alarme sur la pollution de l’air à Paris (plus élevée qu’à Pékin pendant 24h en plein pic de pollution), ce qui avait accéléré la mise en place de la circulation alternée. Les prévisions en temps réel de l’application ont aussi été largement suivies lors de l’épisode récent à Paris, Londres et en Europe du Nord, montrant la forte attente des consommateurs pour une information sur leur environnement, son impact sur leur santé, et comment mieux s’en protéger.

Le financement aidera Plume Labs à continuer à étoffer son équipe d'experts en sciences atmosphériques et intelligence artificielle et d’accélérer sa croissance, le déploiement mondial de son application mobile, et l’application de sa plateforme de prévisions environnementales à de nouveaux marchés, de la ville intelligente à la santé personnalisée. Après 2 ans de recherche et développement, ce financement permettra à l’entreprise d’introduire l’année prochaine un capteur personnel connecté pour la qualité de l’air, embarquant ses technologies d’intelligence artificielle environnementale. Elle le présentera au public pour la toute première fois au CES de Las Vegas en janvier prochain.

L'ADN - Le 16 déc. 2016
premium 2
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.