actu_26716_vignette_alaune

Des hôtels pour abeilles

Le 4 juin 2015

Le déclin de la population des abeilles est un problème d’envergure mondiale. La chaîne d’hôtels canadienne Fairmont s'empare du sujet en construisant des ruches et des jardins pour les protéger.

Le déclin des abeilles qui s’opère depuis les années 90 ne présente pas de réelles améliorations. Or, 1/3 de l’alimentation mondiale résulte de la pollinisation : leur disparition présente donc un réel danger au niveau mondial.

Les hôtels Fairmont ont décidé, à leur niveau, de mettre en place plusieurs initiatives pour aider à la protection de ces insectes. Dès 2008, la marque a vu une opportunité d’aider à contrer le déclin des abeilles en installant des ruches sur les toits des hôtels et les jardins, devenant ainsi la première chaîne d’hôtels de luxe à développer, sur place, un tel programme. Au total, ce sont plus de 20 ruches et 8 « pollinisateurs » qui protègent les abeilles. 

Une double utilité à ces installations : elles favorisent la pollinisation des lieux alentours, et permettent aux chefs cuisiniers des hôtels de récolter du miel et de proposer des recettes élaborées autour de ces produits.

Le concept rencontre un vrai succès, et est désormais appliqué en Chine et au Kenya.

Pour les curieux et les bricolos : la chaîne propose de construire soi-même son hôtel pour abeilles. Explications ici.  


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.