La DS Performance, une voiture à moitié ouverte et à fermée

La voiture du futur se conduit seule... et vous fait le café

Le 21 sept. 2018

Alors que le Mondial de l’automobile va ouvrir ses portes début octobre, les grandes marques du secteur dévoilent leur vision de la voiture du futur. Au menu de ce cru 2018 : conduite autonome, habitacles modulables et carrosseries hors normes. 

Des véhicules autonomes à 100 %

Vous adorez prendre le volant ? Dans ce cas, on a une mauvaise nouvelle pour vous. La plupart des constructeurs imaginent un futur ou les voitures n'ont plus besoin de vous pour rouler. En effet, la grande majorité des concepts cars de cette année propose des modèles électriques avec une conduite autonome de catégorie 5. Dans le jargon de l’industrie automobile, cela signifie que le véhicule peut effectuer l’intégralité des manœuvres sans l’aide d’un conducteur. C'est le cas de la VW I.D Vizzion de Volkswagen qui présente un habitacle sans volant ni pédale. 

 

Des voitures maisons

Volvo considère que dans le futur, vous n’aurez pas vraiment besoin de sortir de votre voiture pour vivre douillettement. Le constructeur suédois a présenté la 360c, une voiture dans laquelle vous pouvez dormir, manger, travailler ou prendre un verre avec des amis. Vu les prix des loyers sur la capitale, on se dit que c'est plutôt une bonne idée. Heureusement ce n'est pas vraiment ce que le constructeur a en tête. Volvo imagine plutôt son véhicule comme une alternative à l'avion pour les longs trajets entièrement autonome. Effectivement, ça sera toujours plus confortable qu'une classe éco...

Des voitures « Duplo »

Du côté de Mercedes, on présente la vision URBANETIC, un véhicule autonome lui aussi, mais dont l’habitacle peut se séparer du châssis comme un jeu de construction pour enfant. Une fois libéré, ce bas de caisse comprenant les batteries, les roues et le système informatique peut rouler tout seul vers un garage de la marque pour recevoir un nouvel habitacle. En fonction de votre demande, vous pouvez donc changer le véhicule en utilitaire ou en berline confortable. Pour rouler dans cette voiture modulable, pas la peine de l’acheter. Mercedes prévoit que vous puissiez la louer à l’envie et l’appeler grâce à une application en réalité augmentée. 

Dans le même genre, Renault propose l'EZ-Pro, un autre modèle de véhicule utilitaire autonome et modulable ressemblant à des cubes posés sur des roues. Ces derniers peuvent rouler en escadrille de trois, les uns derrière les autres comme un tram automatique.

La voiture deux salles/deux ambiances

Chez DS, on a décidé de laisser la fantaisie prendre le dessus. Plutôt que d’imaginer la voiture d’un futur réaliste, la DS X E-Tense va carrément puiser son inspiration dans des comics avec un design proche d'une Batmobile asymétrique. La voiture électrique peut être autonome à 100% mais elle laisse aussi la possibilité au conducteur de prendre le volant. Ce dernier se trouve dans un habitacle une place à ciel ouvert. Le passager a quant à lui le droit à un habitacle couvert, faisant appel aux cinq sens. La décoration est assurée par des plumes de la maison Lemarié et équipée d’une machine à café. 

 

La voiture autonome et électrique qui a la classe

On termine par notre chouchoute de l’année, la e-Legend de Peugeot, qui tient toute sa promesse de « rendre le futur moins ennuyeux ». Inspiré par les lignes rétro de la 504 Coupé de 1969, le modèle présente une carrosserie racée et classe. Dans l’habitacle, rien de vraiment révolutionnaire hormis ce volant et ces écrans rétractables qui donne l’impression d’être dans un film de James Bond. Le tout se conduit en électrique avec une promesse d'autonomie de 600 km pour une recharge de 25 minutes seulement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.