premium 1
premium 1 mobile
trois entrepreneurs

Première édition du Hack de Vivatech

L'ADN
Le 24 mai 2017

Dans moins d’un mois aura lieu la seconde édition de VivaTechnology : l’occasion pour la startup Hack40 d’organiser un hackathon de 25 heures et de rendre ses lettres de noblesse au genre. Rencontre avec ses fondateurs.

La deuxième édition de VivaTech, l’évènement mondial autour de l’innovation monté conjointement par Publicis et Les Echos, se tiendra les 15, 16 et 17 juin à la Porte de Versailles. Comme en 2016, il rassemblera startups, grands groupes et investisseurs du monde entier :  incubateurs, accélérateurs, porteurs de projets, labs thématiques, speakers de renom, conférenciers, robots, drones, impression 3D, réalité virtuelle ou augmentée, voiture autonome… un écosystème privilégié qui accueille cette année un petit nouveau, le dénommé Deep Tech Hackathon.

Mené de front par Hack40, il rassemblera des développeurs dans une course au succès de 25 heures de « hack pur ». Objectif : poser un format qualitatif de référence en France et en Europe afin de permettre l’émergence de communautés (étudiants, entrepreneurs) réunies pour résoudre les défis du 21ème siècle par la technologie. 200 participants seront sélectionnés pour y participer : ils travailleront collectivement sur quatre défis pour prototyper en 25 heures des usages autour des modes d’engagement par l’intelligence artificielle, de l’événement augmenté ou encore de l’autonomisation des personnes.


Tracks & sponsors :

  • Optimiser la santé, le bien-être des personnes âgées (Axa)
  • Imaginer de nouvelles formes d’engagement avec l’intelligence artificielle (Microsoft)
  • Augmenter l’expérience d’un évènement à partir des données de géolocalisation des participants (CISCO)
  • Repenser l’expérience au travail (télétravail, coworking, bureaux, ....)  (Sodexo)

 

Trente experts UX designers, mentors tech et entrepreneurs, tous membres du collectif d’entrepreneurs Hack40, viendront accompagner les équipes et transmettre les bonnes pratiques du hack.

Pour les quatre équipes gagnantes, une remise des Prix (dotation de 10 000 euros par équipe) aura lieu dans la salle de conférence 500 places ouverte au public (en présence de Joël Spolsky, fondateur de Trello et Stack Overflow).

« L’idée est de mettre en exergue cette communauté émergente capable de résoudre les défis complexes de la deep tech. Quels usages peut-on créer avec la big data ? Comment les optimiser ? Comment apporter du qualitatif au quantitatif ? » précise Fabrice Tranier, co-fondateur du Hack 40. « Le terme hackathon est depuis toujours galvaudé, du fait de nombreuses polémiques : certains grands groupes s’en sont longtemps servi pour récupérer des codes sources sans contrepartie. Depuis 2 ou 3 ans on a vu se dérouler une flopée d’hackatons sans dotations, sans encadrement, ni reward. Initialement, ce genre d’exercice doit servir à faire se rencontrer les développeurs. Avec VivaTech, nous souhaitons cette année redonner ses lettres de noblesse à un format qui est, aujourd’hui, utilisé à tout va. ».

« Il est vrai que le terme hackathon a désormais mauvaise presse auprès des étudiants, tant il a été mal utilisé. », déclare Sofian Meguellati, co-fondateur du Hack 40. « Nous aimerions que cette aventure monte en puissance et qu’elle devienne une référence à l’échelle européenne. Hack40 avec VivaTech veut redonner un nouveau souffle au terme hackathon : démontrer qu’il est possible d’en créer un de qualité, gagnant-gagnant entre participants et grands groupes ».

Tracks & sponsors :

Optimiser la santé, le bien-être des personnes âgées (Axa)

Imaginer de nouvelles formes d’engagement avec l’intelligence artificielle (Microsoft)

Augmenter l’expérience d’un évènement à partir des données de géolocalisation des participants (CISCO)

Repenser l’expérience au travail (télétravail, coworking, bureaux, ....)  (Sodexo)

Fabrice Tranier est un entrepreneur, il a participé au développement de nombreuses startups en Europe, en Asie, et en Amérique. Il est aussi le co-fondateur de Le Sentier, premier écosystème d’innovation en France. Il est également mentor dans les principaux accélérateurs de startups et en 2015, a créé Digital Minded. « J’aime autant travailler sur la partie technologique – ma formation de base - et en même temps pouvoir développer des services et produits innovants dans le monde. Ce sont des aventures humaines et il est utile de se demander comment transmettre cette culture startup à d’autres type de structures ».

Sofian Meguellati a travaillé pour Ticket for Change, SchooLab, NUMA, Institut français d'Estonie, MakeSense….il est le fondateur de Blaaast - Digital Acceleration. Hacker de nature, il participe à des jury, fait du mentoring et développe des stratégies d’acquisition et d’engagement de communautés… un esprit qu’il souhaite influer aux grandes entreprises avec Fabrice Tranier, via Hack40. Ils mettent leurs compétences au service de la transformation des grandes organisations par le digital et l'entreprenariat

« On met de grands groupes dans un esprit de maker et d’ouverture afin de garantir l’open innovation. Hack40 crée le bon environnement, transmet une posture, une culture, qui acculture les collaborateurs par l’action. Nous ne les connectons pas avec des startups mais avec les experts de notre communauté capables de les mettre en confiance et de leur livrer les bons outils et formats. Innovation et stratégie ne sont plus dans les seules mains du CODIR, mais dans celles de tous. De nouvelles règles du jeu sont mises en place pour arriver à des solutions concrètes. C’est du hack pur», Sofian Meguellati.

Fabrice Tranier « Face aux outsiders qui prennent des marchés et renversent parfois certains secteurs, les grandes entreprises ont compris qu’elles devaient changer de modèle : se développer, tester sur terrain. Le problème c’est « comment ? ». Comment recruter les bons talents, les séduire et surtout les garder. Difficile face à une hiérarchie pyramidale bien ancrée, où dans les boards plus de la moitié des personnes sont contre le changement. Hack40 leur propose de casser les structures, d’être plus polyvalents. De penser en mode startup ».

Le mot d’ordre de Hack40 : les grandes organisations ont oublié qu’elles ont un jour été des startups. Notre mission est de réactiver ce mindset. Restez changemaker.

Pour s’inscrire : https://vivatechnology.com/hackathon/

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.