bannière 2
bannière 2
premium1
actu_31828_vignette_alaune

RG 2016 : Perrier dévoile son dispositif

Le 18 mai 2016

Perrier et Roland-Garros : quand ça n’en finit plus de pétiller…

Trente-huit ans que les bulles de Perrier et les balles de Roland-Garros ne se quittent plus. Soit l’âge d’Arnaud Clément ou Tommy Haas. Mais zéro routine. Des bobs qui inondent les allées aux “Pschitt” de la petite bouteille verte, en passant par une appli “warholisant” les spectateurs, Perrier a toujours su booster son couple. Du coup, avec Roland, ça pétille comme au premier jour. Et déjà officiellement jusqu’en 2018, pour des noces d’émeraude qui s’annoncent brûlantes. Normal, 38 c’est le début de la fièvre.

Pétillante et enchanteresse, la bulle extraordinaire Perrier va se démultiplier une fois encore dans les allées de la Porte d’Auteuil. 4 animations « époustouflantes » pour 4 fois plus de plaisir. Avec « le must du must » : l’Immersion Extraordinaire, un voyage en ballon dans la galaxie Perrier du 4e millénaire, façon Avatar qui rencontre le 5e élément !

Vintage is beautiful. 19 comme la 19e édition du Trophée des Légendes, associé à Perrier depuis 2011. Du 31 mai au 5 juin, 36 légendes du tennis, avec un palmarès long comme le bras, lâcheront leurs coups en double pour le plus grand plaisir de tous les nostalgiques de la petite balle jaune. Et si on essaie de compter leurs titres du Grand Chelem comme on compte les moutons, on s’endort à 81.

L’année 1989, c’est l’année de la chute du mur de Berlin ou encore du survol de Neptune par Voyager 2. C’est aussi celle du mythique service à la cuillère de Michael Chang contre Ivan Lendl à Roland-Garros. Et c’est d’un fauteuil siglé Perrier pour la toute première fois que l’arbitre de ce huitième de finale a assisté à la scène. Depuis cette date, l’eau minérale gazeuse la plus célèbre du monde continue à prendre de la hauteur, là-haut, sur les sièges des arbitres.

350 000 bouteilles de Perrier inondent l’enceinte de la porte d’Auteuil, dont 200 000 pour les joueurs et l’organisation. Rien d’étonnant à lire de tels chiffres. Après tout, il se boit 40 bouteilles de Perrier chaque seconde, à travers le monde. Ce qui veut dire que l’année dernière, pendant que Novak Djokovic et Stanislas Wawrinka se disputaient la Coupe des Mousquetaires, 405 214 bouteilles étaient consommées sur la planète.

Avec Perrier, les années se suivent et ne se ressemblent pas… La folie se réinvente au rythme des saveurs fruitées, avec ce petit zeste d’audace, d’élégance et de partage. Cette édition 2016 de Roland-Garros sera plus étourdissante que jamais. Aller à Roland-Garros n’est déjà pas chose ordinaire. Mais avec Perrier et sa multitude d’animations inédites, l’aventure proposée relève de l’extraordinaire…

L’immersion extraordinaire: I believe I can fly

Toujours aussi imprévisible, la petite bulle verte prend son envol et nous embarque dans le plus Extraordinaire des voyages. Une escapade pleine de surprises qui raconte la folle histoire unissant Perrier au tournoi parisien. Grâce à une technologie novatrice utilisée pour la première fois sur un événement sportif, vous en prendrez plein les yeux et plein les poumons. Alors accrochez-vous, respirez et décollez… Vous voilà embarqué dans une expédition fantastique où un monde imaginaire s’ouvre à vous. Fini les bouchons et la pollution, place au frisson intérieur. Celui qui éveille chacune de vos cellules au gré des étendues boisées, des cascades, oiseaux et autres montgolfières. Tout en bas, la terre s’éloigne… Mais surprise, tout là-haut, la terre se rapproche… Car, oui, suspendue en plein ciel, c’est bien la terre battue d’un court de tennis qui vous offre désormais le plus beau des atterrissages pour taper des balles aux allures de missiles… Et comme vous venez de croiser Djokovic, McEnroe, Bahrami et autres légendes du tennis qui se sont, elles aussi, octroyées un petit voyage dans l’espace, vous voilà prêt à relever le défi. Le tennis c’est chic. Le tennis cosmique c’est fantastique.

La place extraordinaire : The place to be

Ne jamais se fier aux apparences. Encore moins avec Perrier. La place que vous tenez, là, oui, celle-ci qui vous permet de pénétrer dans l’arène du Chartrier ou du Lenglen, vous pensez qu’elle vous offre juste le droit de vous asseoir ? Eh bien, détrompez-vous, c’est peut-être LA place. Celle qui va faire de vous le chouchou de Perrier pour une expérience sublimée en mode VIP.

L’attente extraordinaire : Haro sur la fraise

Attendre son club sandwich pendant que le revers de Federer réinvente la beauté, ce n’est pas cool. C’est là que Perrier intervient avec un facétieux petit jeu sur tablette pour divertir les plus impatients… En plus, vous repartez avec le dernier né de la marque : La Slim Can Perrier Aro Fraise. N’en profitez pas pour refaire la queue à l’heure de la glace, quoi que…

Le retour extraordinaire : La fête après la fête

A l’heure de quitter les gladiateurs de la terre battue, vous voilà pris d’un petit coup de mou… heureusement Perrier a pensé à votre moral avec le “Bus Party”. Pour prolonger la fête avec de la fête, vous serez attendu à la sortie de l’enceinte et déposé à un arrêt défini. Entre les deux, un voyage et des cocktails qui feront pétiller vos sens pour une fin de journée dans la joie et la bonne humeur. Pour gagner un ticket de bus qui rendra votre retour extraordinaire, participez aux animations Perrier dans l’enceinte du stade.

Le trophée des légendes Perrier : nostalgie et humour au rendez-vous des légendes…

Ils sont les légendes du tennis et lorsqu’ils débarquent à Roland-Garros, on sort forcément les mouchoirs. Pour pleurer de nostalgie en repensant à ces heures passées jadis devant notre téléviseur, ou pour hurler de rire devant les pitreries dont eux seuls ont désormais le secret… Au choix. Le principal c’est d’y être. Du 31 mai au 5 juin, le court Suzanne Lenglen et ses petits frères annexes se mettront à l’heure du “one tennisman show” pour des matches extraordinaires où rien ne compte plus que le plaisir. Pour la 19e édition du Trophée des Légendes Perrier, Mansour Bahrami rassemble une nouvelle fois une pléthore de légendes aux palmarès frôlant l’indécence, avec la présence du dernier français vainqueur des Internationaux de France, Yannick Noah.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour