premium 1
yoomap

Yoomap crée une plateforme collaborative spéciale start-ups

L'ADN
Le 2 févr. 2017

Yoomap présente le SURM, un outil collaboratifpour gérer, favoriser et concrétiser les relations des grandes entreprises avec les start- ups dans le cadre d’une stratégie d’open innovation.

Leader français des logiciels d’Open Innovation, Yoomap a créé le SURM (Start- Up Relationship Management), une plateforme collaborative, pour aider les grandes entreprises à franchir un nouveau cap dans leur démarche d’open innovation. Plus qu’un annuaire de start-ups, la plateforme SURM rassemble les relations et projets (POC) des collaborateurs avec les jeunes pousses pour consolider chaque expérience et favoriser de nouveaux POC. Spécifiquement conçu pour l’open innovation, l’outil est déjà utilisé par une vingtaine de grands groupes.

Yoomap-accueil SURM3.png

Gérer la croissance d’une stratégie d’open innovation

Lorsqu’elle déploie sa stratégie d’open innovation, l’entreprise fait face à une double croissance : le nombre de start-ups référencées - à partir de 100, cette gestion devient complexe - et le nombre de collaborateurs impliqués par ces nouvelles méthodes d’innovation - lorsque plus de 2/3 personnes sont impliquées (« sourceurs » de start-ups et « demandeurs » exprimant un besoin) les outils habituels deviennent inadaptés.

Conçu en mode Saas pour ces entreprises d’au moins 2 000 collaborateurs, le logiciel SURM de Yoomap propose plusieurs modules permettant de gérer et d’unifier les procédures : prise de contact avec une start-up, inscription comme fournisseur « référencé » et description des produits et services, des projets pilotes et des besoins métiers fonctionnels.

Passer d’un annuaire à un outil de partage d’expérience

Le SURM rassemble ainsi une communauté composée des start-ups référencées, des porteurs de l’open innovation en interne, et des métiers, qui décrivent leurs besoins fonctionnels. Une fois entrés, les contenus sont ensuite exploités par 3 outils de traitement : le requêteur intégré, la recherche plein texte ou l'analyse sémantique, capable de réaliser des "matchs" automatiques entre les start-ups et les métiers, ainsi que des benchmarks entre les innovations proposées.

Pour faciliter l’adoption de la plateforme par les utilisateurs, celle-ci intègre les fonctions collaboratives du web moderne (mur d’actualités, forum de discussions, like, partage d’informations, notifications, favoris...).

Fédérer et acculturer les salariés

Enfin, collaborer avec les start-ups n’est pas inné pour tous les collaborateurs des grands groupes, la prise de risque liée à la nature même de la jeune pousse n’y a pas toujours été plébiscitée et il n’est pas simple de qualifier la valeur d’une start-up pour le groupe. C’est pourquoi au-delà de contribuer à diffuser cette culture de l’open innovation en présentant les POC comme des bonnes pratiques et en favorisant la recommandation par les pairs pour réduire le sentiment de prise de risque, Yoomap intègre systématiquement un levier d’animation de la communauté (notamment via des newsletters et la page d’accueil) et une acculturation des collaborateurs pour garantir le plein usage de la plateforme.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.