habillage
premium1
Une feuille de cannabis
© Esteban Lopez via Unsplash

Cannabis, alcool, jeux d’argent… les start-up du vice ont leur fonds d’investissement

Le 2 juill. 2019

Catharine Dockery, ancienne cadre chez Walmart, lance son fond d'investissement dans les start-up dites de « peu fréquentables ».

Après une carrière de cadre chez Walmart, Catharine Dockery se lance dans une nouvelle de carrière d'investisseuse en capital-risque. Mais son fonds d'investissement, baptisé Vice Ventures, a une particularité : concentrer ses investissements dans les marchés habituellement délaissés par les investisseurs comme le cannabis, l'alcool, la cyber-sexualité, le jeu ou le tabac.

Le fonds Vice Ventures est soutenu par de nombreux investisseurs de renom dont Marc Andressen co-créateur du premier navigateur web, Mosaic, et le business-man Bradley Tusk. Après une levée de fonds 25 millions de dollars, l'entrepreneuse va investir dans tout : de la boisson au CBD au vin en cannette. 

Investir environ 500 000$ dans chacune des sociétés de son porte-feuille

Les industries du « vice » ont explosé. La société Vice Ventures annonce qu’elle prévoit déjà d’investir environ 500 000$ dans chacune des sociétés de son porte-feuille. Mais ce n'est pas la seule à se lancer dans les start-up du vice, VentureBeat a déjà injecter des sommes dans des entreprises telles que la marque de boisson CBD, Recess ou encore le rosé en cannette, Brev.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.