premium 1
logo de make

Make.org recrute pour son déploiement à l'international

L'ADN
Le 6 mars 2017

Make.org étoffe son équipe dirigeante en vue de son déploiement à l’international, fin 2017.

L'arrivée d'Alicia Combaz (Chief Product Officer), de Samuel Bernard (Chief Technology Officer) et de Nicolas Vignolles (Lobbying Action Manager) confirme son attractivité, puisque six mois après son lancement, la startup continue d'attirer les talents. Par ces nominations, Make.org s'adjoint des expertises clés pour son expansion européenne.

Ainsi Alicia Combaz, 33 ans, a rejoint Make.org fin 2016 en tant que Co-founder & Chief Product Officer (CPO). À la tête d’une équipe de 4 personnes fraîchement recrutées, Alicia a en charge la stratégie Produit & CRM afin de créer une nouvelle expérience citoyenne web et mobile. Ancienne de Deezer où elle a mis en place la première Growth Hacking team - équipe tournée vers la performance Produit, composée de compétences transverses (Data scientists, Product owners, User researchers). Alicia est diplômée de la Neoma Business School (ex-ESC Reims).

Samuel Bernard, 33 ans, rejoint la civic tech en tant que Co-Founder et Chief Technology Officer (CTO). Il supervisera l’ensemble du pôle technologique. Titulaire du master "Informatique fondamentale" de l’École Normale Supérieure de Lyon et d’un doctorat de l’Université Paris VI Pierre et Marie Curie en algorithmique répartie, Samuel a travaillé 4 ans chez Criteo comme ingénieur logiciel où il a contribué à développer la plateforme “Big Data” permettant à Criteo d’être le leader du retargeting publicitaire. Plus récemment, il a été directeur de l’innovation technologique chez S4M (Success for Mobile), spécialiste de la mesure de l’efficacité publicitaire sur mobile.

Enfin, dernier arrivé chez Make.org, Nicolas Vignolles, 36 ans, devient Lobbying & Actions Manager, et aura la responsabilité des Affaires Publiques et des actions citoyennes. Il lui reviendra de trouver les partenaires privés, associatifs ou politiques susceptibles de transformer des engagements citoyens en actions concrètes. Après avoir travaillé cinq ans à l’Assemblée nationale, ce proche de Fleur Pellerin, dont il fut le chef adjoint de cabinet et conseiller parlementaire quand elle était ministre du numérique puis ministre de la culture, devint ensuite conseiller parlementaire de Myriam El Khomri, ministre du travail. Nicolas est diplômé du CELSA et de Sciences Po Grenoble.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.