habillage
premium1
Campagne d'affichage Lime
© Lime

Lime veut apprendre à ses utilisateurs à mieux se comporter

Le 4 juin 2019

Lime ne se cache pas des mauvaises remarques à son encontre. Au contraire, la start-up présente une campagne print au franc-parler assumé avec l’agence Buzzman.

Un Parisien sur dix utilise les trottinettes électriques en libre-service. Et près de 1 sur 4 envisage de le faire. Mais d'autres, ne portent pas vraiment les trottinettes dans leur cœur. Alors que la situation à Paris est de plus en plus tendue et que les mesures anti-trottinettes se multiplient, Lime tente de montrer l’exemple. En déclarant tout haut ce que certains pensent tout bas, la start-up veut provoquer une prise de conscience auprès de ses utilisateurs. Objectif : encourager les utilisateurs à mieux se comporter en trottinettes.

 

« Ils me font c** avec leurs trottinettes »

« Trottinette de m** », « ras le c** » des trottinettes », « Ils me font c** avec leurs trottinettes »… Qui n’a jamais entendu ces exaspérations pour ses deux roues, Pourtant, ce sont des milliers d’utilisateurs qui arpentent les rues, sur ces deux roues. La compagnie de trottinettes électrique entend ainsi montrer à ses détracteurs qu’elle comprend les agacements de ces derniers. Lime présentera donc le 6 juin 2019 des mesures pour améliorer la sécurité des usagers et des piétons. Enfin la campagne sera déployée dans toute la France métropolitaine, en affichage.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.