premium 1
premium 1 mobile
1year1book

1Year1Book : portrait de startup

Le 21 sept. 2016

La rentrée scolaire bien entamée, les écoles doivent déjà penser aux cadeaux de fin d’année. Et pourquoi pas, un livre de photos participatif, pour se rappeler aux bons souvenirs ? 1Year1Book un concept qui cartonne.

1year1book

Le processus est simple : les membres créent eux-mêmes leur livre souvenir à partir d’un réseau social qui leur est propre. A l’origine de cette idée, Romain Hill et Cédric Brogard, deux amis qui se connaissent depuis l’enfance et Hubert Dalstein qu’ils ont connus un peu plus tard sur les bancs de l’école. Leur volonté : créer un album souvenir qui résume leur année d’étude en photo, un peu comme le Yearbook aux Etats-Unis.

Ensemble, ils créent 1Year1Book, en 2010. La société met à la disposition des établissements un réseau social dédié, un peu comme Facebook, où tout le monde peut poster du contenu depuis n’importe quel device via une application: un système de like génère automatiquement un livre. Accessible uniquement aux membres de cette communauté, ceux-ci postent le contenu de leur choix sur une période donnée (photos, vidéos, textes…) et l’album photo sera ensuite généré automatiquement à la fin de l’année avec un système de likes.

«L’idée est que ce contenu ne sorte jamais de cette plate-forme, certains établissements ne souhaitent pas communiquer à l’extérieur de ce qu’ils font à l’intérieur. », déclare Hubert Dalstein. « 90% du livre sont créés automatiquement, en fonction de tout ce qui a été posté et favorisé par les likes ; la trame, la couverture, ainsi que quatre pages sont à la charge d’un ou deux administrateurs par école. Une partie commune, une partie personnalisable. Nous sommes les seuls à proposer ce concept BtoB. Albumphoto, photobox propose de créer des albums photos destinés à une seule personne. 1Year1Book est sur une communauté de personnes. Du BtoB qui devient vite du BtoC, puisque les livres commandés par établissements sont ensuite distribués ou revendus aux élèves. »

Depuis 2 ans, 1Year1Book travaille avec des collèges et des lycées et depuis 2016, s’est lancé sur la partie corporate par le biais des séminaires, des team building : le livre créé un sentiment d’appartenance à une entreprise.

1Year1Book prévoit une levée de fonds dans l’année. Au début, l’aventure a démarré en autofinancement « Nous voulions rester indépendant, et surtout notre business model nous le permettait : on se faisait payer par les écoles en début d’année pour financer des impressions plutôt de fin d’années. Aujourd’hui on a envie d’évoluer rapidement car on est les seuls sur ce marché-là. On veut rembourser notre techno d’automatisation et surtout avoir une force commerciale et marketing plus importante pour toucher n’importe quelle communauté que ce soit une promo de médecin, une promo de dentiste, association, groupe d’amis… un vaste champ des possibles. », précise Hubert Dalstein.

Aujourd’hui, 1Year1Book travaille avec plus de 100.000 étudiants provenant de près de 500 établissement scolaires.

1year1book
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.