premium 1
premium 1
Logo RSF

Reporters Sans Frontières appelle au boycott du Forum économique du Golfe

L'ADN
Le 22 oct. 2018

Après la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, l’organisation de défense de la liberté de la presse appel au boycott du Forum économique du Golfe et au gel des dossiers commerciaux avec l’Arabie saoudite.

Alors que l'Arabie saoudite a reconnu la mort de Jamal Khashoggi après deux semaines de déni, RSF estime qu’une reprise du business avec l’Arabie saoudite reviendrait à accorder au Royaume un “permis de tuer” les journalistes.

L'association appelle les inscrits au Forum économique du Golfe à renoncer à leur participation. Objectif : que les affaires commerciales ne puissent reprendre normalement tant que le Royaume d’Arabie saoudite ne se sera pas engagé solennellement à mettre fin à ses pratiques envers les journalistes. D'après l'association, l'Arabie Saoudite continue de placer les journalistes en détention pour des motifs aberrants, à les condamner à des coups de fouets, à les kidnapper ou les faire disparaître et même à les tuer.

« Nous appelons au boycott de cet événement et plus largement au gel des affaires commerciales avec l’Arabie saoudite car il semble inimaginable de s’y adonner au business as usual et de bavarder sur les investissements comme si de rien n’était, alors même que la nouvelle version officielle a manifestement pour objectif de camoufler l’essentiel, à savoir qu’un crime odieux a été perpétré contre un journaliste sur ordre d’un commanditaire d’Etat, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Tout relâchement de la pression et toute politique de compromis reviendrait à accorder un “permis de tuer” aux régimes despotiques, à commencer par celui de Riyad. »

RSF réitère également sa demande au secrétaire général des Nations unies de lancer une enquête internationale sur l’affaire Khashoggi. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.