habillage
premium 1
premium 2
tenfacesthumb

My Little Paris et Argot soutiennent les entrepreneurs avec Ten Faces

L'ADN
Le 7 avr. 2017

My Little Paris et Argot s'associent pour créer Ten faces. Le pop-up site met en avant 10 créateurs d'entreprises issus de quartiers populaires à travers une série de portraits réalisés en immersion.

Ten faces présente ces créateurs d'entreprise d'une manière originale et soutient des entrepreneurs encore trop peu connus du public.

Afin de soutenir le dynamisme entrepreneurial de Paris et ses banlieues dans leur diversité, le site web dresse le portrait de 10 projets d'avenir : Florian Gravier, inventeur de Flaneurz, des rollers amovibles avec baskets intégrées (« sneakers on wheels »), Maâde Guettouche et Saliha Chekroun, en pleine levée de fonds pour leur start-up Copelican, Youssouf et Mamadou Fofana à l’origine de la marque d’influence street wear Château Rouge, Ruben Djagoue, créateur d’un concept de street-food africain à Evry ou encore Natacha Baco, une styliste qui réinvente le wax et bien d’autres entrepreneurs. Beaucoup d'entre eux ont été repérés par de grandes enseignes, notamment Yousouf et Mamadou Fofana remarqués pour la qualité de leur marque Château Rouge.

Ten faces veut prouver que Paris comme sa banlieue regorgent de talents. Argot, magazine en ligne porté par d'anciens journalistes du BondyBlog dédie sa ligne éditoriale aux initiatives économiques des quartiers populaires et s'associe pour l'occasion à My Little Paris, dirigé par Fany Péchiodat, pour l'occasion. Cette dernière soutient par ailleurs les projets des jeunes créateurs depuis le lancement de son entreprise en 2008, qui embauche désormais plus de 130 salariés et agrandit ses locaux de Barbès pour mieux servir ses nombreuses initiatives : de My Little Studio à Merci Alfred. Pour Fany Péchiodat,  proche des thématiques entrepreneuriales, l'actualité des startups est monopolisée par les incubateurs, levées et fonds et autres accélérateurs et l'on ne se tourne que très rarement vers les banlieues où les projets fourmillent aussi d'ingéniosité.

Le site éphémère Ten faces, lancé le 7 avril, est désormais accessibles à tous.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.