Logo melty

Melty lève 3 millions d'euros pour accélérer son développement

L'ADN
Le 15 nov. 2018

Le média melty annonce une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès de ses actionnaires historiques et de nouveaux investisseur.

Pour accélérer son développement, melty a opéré une levée de fonds de 3 millions d’euros. Le média a réalisé ce tour de table auprès de plusieurs investisseurs, historiques et nouveaux. Jaïna Capital et Serena Capital investissement de nouveau dans le média. Ils sont rejoints par Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings (co-fondateurs de PriceMinister), Bruno Kemoun et Eryck Rebbouh (co-fondateurs de l’agence KR Media et anciens co-présidents de GroupM), Sébastien Romelot (Président de l’afficheur Phenix), et Bruno Massiet Du Biest via le fonds d’investissement « Les Entrepreneurs Réunis » dont il est associé.

Accompagner les marques dans leurs relations avec les Millennials

A travers cette levée de fonds, melty affiche son objectif : devenir la référence média des millennials. Le média présente  les deux grands axes de sa stratégie de développement pour accompagner les marques dans leurs relations avec les millennials : le programmatique et le brand content.

« Notre stratégie, explique Bruno Massiet du Biest, est d’augmenter le niveau de revenus avec deux axes clairement identifiés : le programmatique d’une part, avec l’achat média plus intelligent et mieux ciblé pour monétiser notre audience, et d’autre part le brand content, avec la production de contenus originaux pour les marques, en adéquation avec les attentes des Millenials qui sont 16 millions en France aujourd’hui. Nous allons aussi développer notre réseau d’influenceurs pour amplifier nos campagnes promotionnelles. »

Le groupe prévoit ainsi de développer son offre média sur différents supports :Web, Facebook, Instagram, Snapchat, TikTok, Twitch, ... Objectif : proposer des nouveaux formats créatifs. Melty lancera en 2019 un site web pour La Crème du Gaming. Le groupe entend également développer de nouvelles thématiques, comme la high-tech. Affaire à suivre.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.