premium 1
premium 1
qlik

Fake news : plus d'un tiers des Français ont du mal à distinguer le vrai du faux

Le 4 avr. 2018

D'après une étude menée par Qlik, les Français sont submergés par les données et un tiers d'entre eux ont du mal à détecter les fake news.

Alors que les fake news se propagent de plus en plus et que des initiatives se mettent en place pour lutter contre la désinformation, la plateforme d'analyse de données Qlik dévoile les résultats de son étude.

39% des salariés français avouent avoir du mal à distinguer le vrai du faux et plus d’un quart d'entre eux ne remettent jamais en question les informations présentes dans les médias ou sur leur lieu de travail. Devant ce phénomène de désinformation, les 16-24 ans, plus exposés aux contenus, sont les plus vulnérables.

Commentaires
  • Ce qui laisse supposer qu'il existe un vrai et un faux ou bien un plutôt vrai et un plutôt faux ? Ce n'est pas en ces termes que ce pose la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.