premium 1
Écran de smartphone sur le réseaux social Facebook
© Joshua Hoehne via Unsplash

Facebook : le plus grand cimetière numérique du 21e siècle ?

Le 30 avr. 2019

Le réseau social de Mark Zuckerberg pourrait bien atteindre les 1,4 milliard d'utilisateurs décédés d'ici 2100. Selon une étude, Facebook est voué à devenir un vaste cimetière digital.

Facebook va devenir le plus grand cimetière numérique du monde. C’est ce qu’avance une nouvelle étude du groupe Big Data & Society. L’organisme regroupe plusieurs universitaires internationaux qui démontrent que d’ici 2070, le nombre de profils Facebook sera constitué majoritairement de personnes décédées.

8 000 utilisateurs décèdent chaque jour 

Avec un rythme effrayant de 8 000 utilisateurs qui décèdent chaque jour, les chercheurs prédisent que le taux d’utilisateurs décédés pourrait atteindre les 1,4 milliards d’individus voire 4,9 milliards à la fin du siècle. Trois types de données ont été analysés pour établir ce constat. Tout d’abord, le taux de mortalité estimé pour le 21e siècle. Ensuite, les données démographiques et enfin le nombre d’utilisateurs de la plateforme Facebook. Chaque critère a été étudié en fonction des âges et des nationalités des utilisateurs et consulté auprès de grandes organisations comme l’ONU

Que faire des comptes d'utilisateurs décédés ?

La problématique de la gestion des données de personnes défunte est un donc réel enjeu. Les Datas ne sont plus seulement la préoccupation de multinationales, mais aussi des utilisateurs. Facebook tend depuis plusieurs années à améliorer la gestion de ces comptes, notamment en ayant pour projet une nouvelle plateforme indépendante du fil d'actualité Facebook. Elle permettra aux proches d’un défunt de venir se recueillir ou partager des souvenirs. Une nouvelle fonctionnalité qui témoigne de l'envergure qu'a pris le réseau social dans nos vies.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.