habillage
premium1
premium1
Un satellite en orbite autour de la Terre
© SpaceX via Unsplash

Raspberry Pi, le nano-ordinateur à 50 euros qui a piraté la NASA 

Le 25 juin 2019

Même les organisations les plus puissantes peuvent être sujettes à des virus. L'office of Inspector General vient de révéler une faille du système de sécurité de la NASA.

Un rapport de l’Office of Inspector General révèle que l’organisation spatiale de la NASA a été victime d’une cyber-attaque. Le piratage remonte à l’année 2008. Des pirates ont ainsi infiltré la base de données l'agence spatiale américaine.

Le butin de ce piratage ? 500 mega octets de données ont été exportés. Parmi ces fichiers, on trouve des données sur des missions majeures, dont certains concernant la mission sur Mars du Science Laboratory. Les pirates ont également acquis des informations sur le dispositif Deep Space Network, le réseau d’antennes disposées dans le monde entier qu’utilise la NASA pour transmettre les informations issues des satellites.

Une faiblesse du système de sécurité

D'après le Jet Propulsion Laboratory, les données de la NASA sont aussi victimes d’une négligence sécuritaire. En effet, l’organisme note un très faible nombre de mises à jour du système. Le système de sécurité de la NASA aurait dû être en capacité de reconnaître chaque identité entrant sur le site et ainsi d'éviter le piratage.

Pour accomplir leurs méfaits, les hackers n'ont pas eu besoin d'utiliser des outils très sophistiqués. Ils ont utilisé un nano-ordinateur baptisé Raspberry Pi créé par l'université de Cambridge. Et cet ordinateur miniature coûte seulement 50 euros.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.