habillage
premium1
swiss

Les petites choses qui font patienter les Français jusqu’aux vacances

L'ADN
Le 6 avr. 2017

Plus les vacances approchent et plus l’impatience grandit. Les jours séparant la destination de rêve semblent alors des semaines. Quelles sont les petites choses qui, à la maison, au travail, ou à l’aéroport, aident les français à patienter jusqu’aux vacances ? A l’approche des beaux jours et des longs week-ends, SWISS a interrogé plus de 1000 français vacanciers.

SWISS Chocolate

Au travail, la perspective des vacances distrait 4 français sur 10

Au travail, près de 4 français sur 10 avouent lever le pied et se montrent moins concentrés sur leurs missions. A l’approche du jour-J, ils ont davantage la tête aux bains de soleil qu’aux réunions ! Impatients de mettre les voiles, 27% d’entre eux barrent chaque jour du calendrier qui les sépare des vacances et 11% changent leur fond d’écran contre le paysage de leur destination. Par ailleurs, 24% des français sont stressés à l’approche des congés et s’activent pour boucler à temps leurs affaires en cours.

Peu rancuniers, ils ne sont pourtant que 5% à éviter les réseaux sociaux pour ne pas envier les photos de leurs amis déjà au soleil. Pourtant les photos de paysages, de cocktails ou de selfies bronzés ont de quoi faire languir ! Les voyageurs l’ont bien compris car seulement 15% d’entre eux annoncent leurs vacances depuis l’aéroport, préférant sans doute attendre la photo idéale une fois arrivés sur leur lieu de vacances. Une stratégie bien rôdée pour s’assurer du succès sur la toile.

13% des français préparent leur valise 2 semaines et plus avant le départ !

Préparer ses valises c’est presque être déjà parti ! En effet, ranger maillots de bains, crèmes solaires ou appareil photo permet de se projeter et annonce un départ imminent. Côté organisation 64% des sondés commencent à préparer leurs valises quelques jours avant le départ et près de 7 français sur 10 se disent organisés et anticipent en amont réservations et itinéraires. Encore plus prévoyants (et impatients ?), 13% d’entre eux préparent leur valises 2 à 3 semaines et plus avant leur départ.

Jouant la carte de l’improvisation, ils sont 23% à boucler leur valise la veille. Près de 10% des sondés réservent leurs vacances la semaine précédant le départ et 7% ne savent pas à l’avance où dormir ni quoi visiter laissant le hasard décider pour eux.

L’aéroport, lieu de distraction pour près de 8 voyageurs sur 10

S’il n’est pas le meilleur endroit pour mettre à jour ses réseaux sociaux, l’aéroport reste un excellent passe-temps pour les voyageurs. Si proche du but, près de 79% d’entre eux profitent des services disponibles sur place pour passer le temps (plus précisément : 35% font du lèche-vitrine, 35% y achètent des magazines et 30% regardent les avions décoller).

Si distrayant soit-il, l’aéroport ne comble pas toutes les envies : dans l’attente de leur avion, ils sont 10% à préférer prendre leur mal en patience en discutant avec leurs proches et/ou en (re)lisant leur guide de voyage.

Etude-Swiss-Infographie-OK - copie

Barack Obama, élu compagnon de vol idéal à 42%

Une fois à bord de l’avion, qui serait le voisin idéal ? 42% des français aimeraient partager leur hublot avec Barack Obama, suivi de Guillaume Canet (20%), puis de Vanessa Paradis (15%). Iris Mitternaere, Miss Univers 2017, remporte 14% des suffrages alors que le tennisman Roger Federer séduit 9% des voyageurs. De quoi bavarder de sujets pluriels avant d’arriver à destination.

Après l’attente, embarquement immédiat pour ces petites choses qui font la différence !

Si certains vols sont vécus comme de simples transits vers les vacances, Swiss International Air Lines en fait des moments privilégiés. Plus de confort, de détente, de gourmandise... Les vacances ne s’attendent plus, elles se vivent dès maintenant !

A l’heure où 60% des français aimeraient avoir plus de places pour leurs jambes à bord, l’avion CS100 de Bombardier fait l’unanimité. SWISS propose alors un design novateur de tablettes offrant davantage de place pour les jambes des passagers. Le nouveau CS100 offre  aussi des casiers de rangements plus grands, des sièges au confort optimisé et plus de lumière grâce à des hublots aux volumes repensés. Plus spacieuse, la cabine donne l’impression d’être à bord d’un vol long-courrier. De quoi regretter que le vol ne dure que quelques heures !

Moment gourmand attendu, 29% des sondés espèrent un plateau repas original. Des repas frais, variés et soigneusement préparés à partir de produits de saison : voilà la promesse faite par SWISS.

Pour que la gourmandise atteigne des sommets, la fondue la plus haute du monde s’invite au menu des avions SWISS. Plat suisse star, elle est servie à 30 000 pieds et selon le calendrier, garantissant ainsi une expérience culinaire de haut vol. Et puisque ce sont les petites attentions qui font les grandes relations, la compagnie distribue à chaque vol un carré de chocolat suisse, apprécié à juste titre pour sa finesse et sa subtilité.

34% des personnes interrogées aimeraient profiter d’un accès Wi-Fi à bord. SWISS propose une connexion à bord des avions Boeing 777-300 ER et d’ici 2018 sur l’ensemble de la flotte long-courrier.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.