habillage
premium1
Un smartphone avec le logo Facebook rayé par un stylo

Facebook est un « gangster du numérique » et ce sont les députés britanniques qui le disent

L'ADN
Le 21 févr. 2019

Un rapport parlementaire britannique qualifie le réseau de Mark Zuckerberg de « gangster du numérique ».

Scandale après scandale, Facebook s'est forgé une réputation de « super bad boy des réseaux sociaux ». Et même les députés britanniques s'y mettent en qualifiant la plateforme sociale de Zuckerberg de « gangster du numérique ». 

Dans son rapport, le comité du numérique, de la culture, des médias et des sports accuse Facebook de désinformer les citoyens et de participer à la propagation des fake news. « La démocratie est en danger à cause du ciblage malveillant et continuel des citoyens avec de fausses informations et des "dark publicités" personnalisées provenant de sources non-identifiées. Des contenus dangereux qui sont diffusés sur les réseaux sociaux que nous utilisons quotidiennement, » prévient Damian Collins, le président du comité.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.