habillage
premium1
premium1
Trois déclinaisons d'affichage
© AIDES

AIDES diffuse en affichage sauvage sa campagne refusée par l'ARPP

Le 16 mai 2019

À l’occasion de la conférence de reconstitution du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, AIDES lance l'avis de recherche d'un certain Manu, pour mettre fin au virus du sida. Une campagne refusée par l'ARPP.

Le 10 octobre 2019, Lyon accueillera la Conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. À cette occasion, AIDES a conçu une campagne sous forme d'avis de recherche pour interpeller Emmanuel Macron. L'association appelle les Français à se réunir pour trouver ce fameux Emmanuel et lui faire part d’un message : il faut mettre fin au sida.  La campagne est composée de onze visuels hauts en couleur avec des avis de recherche précis du style « Connaissez vous un Emmanuel qui déteste qu'on l'appelle Manu pour mettre fin au SIDA ? ».

Malheureusement, personne ne verra cet avis de recherche dans les espaces publicitaires du métro.

Une campagne refusée par l'ARPP

Cette campagne était initialement prévue dans les transports et dans les espaces publics de grandes villes de France. Pourtant, l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) n’a pas jugé souhaitable d'afficher cette campagne. Alors que selon le CSA, 95 % des français qui estiment que la lutte contre l’épidémie de sida doit être un objectif important de santé mondiale pour la France. "Nous recherchons un Emmanuel qui déteste qu'on l'appelle Manu pour mettre fin au Sida''

Un affichage sauvage dans les grandes villes françaises 

Néanmoins, AIDES ne s’arrête pas en si bon chemin et décide de réaliser une campagne sauvage. Les affiches seront placardées dans les villes de de Bordeaux, Lyon, Marseille, Lille, Strasbourg ou encore Paris, du 15 au 22 mai 2019. La campagne sera aussi relayée en social média : Twitter, Facebook et même Instagram.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.