habillage
premium1
premium1
La phrase
© SOS Homophobie

SOS Homophobie lance une campagne sur Twitter

Le 28 juin 2019

La première façon de combattre l’homophobie, c’est par les mots. Un message fort lancé sur les réseaux sociaux par l’association SOS Homophobie avec l’opération « La haine n’aura jamais le dernier mot ». 

Internet est un lieu ou la liberté d’expression règne, pour le meilleur comme pour le pire. Chaque jour, des propos insultants sont publiés à foison à l’encontre des personnes LGBT+. En 2018, 30 millions de posts homophobes ont été recensés sur les réseaux sociaux, en France. Des insultes émises, trop souvent, en toute impunité alors qu’elles sont punissables par la loi. Les comptes aux propos homophobes ne sont pas toujours identifiés et bloqués à temps. Pour lutter contre l'homophobie en ligne, SOS Homophobie a mis en place une nouvelle campagne digitale.

« Tous unis, nous sommes plus forts que l'homophobie »

Du 24 au 29 juin, journée de la Marche des Fiertés de Paris, des dizaines de bénévoles se réunissent pour mener une opération de lutte contre l'homophobie sur les réseaux sociaux. Elles et ils ont d’abord remplacé leur photo de profil Twitter par les six couleurs du drapeau de la communauté LGBT. Ensuite, à l'aide de ses comptes, chaque tweet signalé comme LGBTphobe a reçu six réponses consécutives formant un seul message : « Tous unis, nous sommes plus forts que l'homophobie » et affichant le drapeau LGBT. Le dispositif se clôture avec un tweet de l’association SOS Homophobie : « La haine n’aura jamais le dernier mot ».

Découvrez la dernière campagne de SOS Homophobie par l'agence TBWA/Paris 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.