habillage
premium1
premium1
Trois lionnes
© Jean wimmerlin via Unsplash

Sexisme dans la pub : plus de 100 femmes rejoignent Les Lionnes

L'ADN
Le 19 mars 2019

Une semaine après son lancement, l'association Les Lionnes réunit déjà plus de 100 femmes déterminées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le monde de la publicité.

Le 13 mars 2019, Christelle Delarue, fondatrice de l'agence de pub féministe Mad&Women, a appelé les femmes à rejoindre l'association Les Lionnes pour promouvoir, défendre et protéger les droits des femmes dans le secteur. Alors qu'un deuxième article du Monde daté du 15 mars pointe du doigt de nouveaux cas de harcèlement, les femmes ont répondu à l'appel à de Christelle Delarue. L'association Les Lionnes annonce déjà avoir réuni plus de 100 femmes, une semaine seulement après son lancement.

Organiser la lutte pour l'éradication du sexisme dans la publicité

« L'industrie publicitaire vacille depuis quelques jours sous l'effet des nombreux témoignages de femmes victimes de violences sexistes et sexuelles en agence, consécutivement à la tribune que j'ai écrite dans les colonnes du journal Le Monde le 15 février dernier. Depuis lors, j'ai reçu des dizaines de messages provenant de dizaines de femmes en poste dans plusieurs agences... et dans plusieurs pays. Selon la démarche militante et engagée que vous me connaissez et malgré les menaces, j'ai décidé d'agir en organisant, avec le concours d'autres femmes, la lutte pour l'éradication du sexisme dans la publicité en créant l'association "Les Lionnes". Believe me, you're gonna hear us ROAR. » déclare Christelle Delarue, Présidente fraichement élue de l'association Les Lionnes.

Un club d'empowerment 100% féminin

Référence aux fameux « Cannes Lions », l'association Les Lionnes se définit « un club d'empowerment 100% féminin destiné à rétablir l'égalité dans une industrie prise en otage par les hommes depuis des décennies ». Il accueillera photographes et illustratrices, rédactrices et directrices artistiques, stagiaires et dirigeantes, victimes, témoins et soutiens, dans un écosystème humaniste propice à l'échange, au débat et au networking. Le collectif se veut un espace de référence pour imaginer la publicité de demain : plus égalitaire, plus juste et plus respectueuse de chacune et de chacun.

Peuvent y contribuer, celles et ceux qui se reconnaissent dans les ambitions de l'association et ses 5 principes :

  • l'amour de la publicité bien faite
  • le nécessaire rassemblement contre le sexisme en tant que phénomène systémique (et non contre un sexe ou un genre)
  • la volonté de rendre à la création ses lettres de noblesse au détriment de l'entreprise de destruction exercée par une frange malveillante de la profession
  • la nécessité de créer une structure susceptible d'aider les témoins de violences à trouver les ressources et outils pour réagir
  • la détermination à faire en sorte que la honte sanctionne enfin les comportements honteux.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.