premium 1
premium1
actu_20972_vignette

Orangina se lance au cinéma

Le 28 mars 2014

Il y a eu Lego, désormais, il faudra compter avec Orangina : la marque et Studio Bagel lancent leur long métrage. Sur vos écrans en 2015 !

Mission 404 a donné des ailes à Orangina ! Le court-métrage qui a séduit les internautes en 2013 a donné envie à la marque et Studio Bagel de pousser le curseur et de se lancer dans la réalisation d'un film : un film, un vrai, un long-métrage. L'histoire est encore tenue secrète et est actuellement en cours d'écriture par l'équipe de scénaristes du Studio Bagel.

S’il faudra patienter jusqu'à 2015, nous en entendrons parler très rapidement. En effet, les équipes d’Orangina ont décidé de débuter l’activation digitale, presse et cinéma, très prochainement pour faire vivre aux spectateurs toutes les étapes du film.

 

Déjà trois collaborations entre Studio Bagel et Orangina 

Aussitôt lancé, Studio Bagel parvient à séduire Orangina. Créé en 2012, par Lorenzo Benedetti, Studio Bagel fédère des talents parmi les plus populaires de YouTube et produit des chaînes très suivies, comme Studio Bagel, les Tutos et le Dezapping. La jeune société dispose également d’un studio de production avec scénaristes, créatifs, réalisateurs et produit pour les marques du «contenu de qualité dans une démarche affinitaire» précise Lorenzo Benedetti, son fondateur.

Succès fulgurant ? Avec 80 courts-métrages réalisés en 2013, deux ans après sa création, « la petite entreprise » intéresse le groupe Canal+ qui a opéré une prise de participation en ce début d’année.

Si Canal+ a eu le coup de cœur, Orangina s’est lancé dès 2012 dans une première collaboration avec la création de publicités pré-roll. La marque a laissé carte blanche aux créatifs dans la conception de ses spots, devenant ainsi le premier partenaire exclusif des chaînes de Studio Bagel. « Grâce à Orangina, on a squatté les espaces publicitaires de Studio Bagel », raconte Lorenzo Benedetti.

Puis ce fût l'aventure Mission 404. Sorti il y a un an, ce court-métrage de 14 minutes diffusé sur Youtube a permis à la marque de faire rire la toile et de se faire une place dans l’univers du brand content. Orangina a de nouveau laissé carte blanche aux créatifs, accepté de s’effacer et de rire d'elle-même.  « Il n’existe pas beaucoup de marques qui savent travailler avec des créateurs (…). Pour que le brand content fonctionne, il faut allier une démarche affinitaire mais également avoir le courage de s’effacer un peu. Adopter une posture autoritaire ne fonctionne pas », souligne Lorenzo Benedetti.

Le pari est réussi. Mission 404 engrange 1 million de vues en 5 jours, pour attteindre un total de 5 millions. L’engagement des internautes a été particulièrement important : pas moins de 10 000 commentaires seront postés sur la page YouTube.

 

Après cette expérience, c’est donc l’envie d’aller plus loin qui réunit de nouveau le duo autour de ce projet cinématographique. « La rencontre avec Studio Bagel s’est imposée comme une évidence, c’est une aventure humaine. Nous avons proposé une carte blanche, on a laissé la liberté aux gens de s’exprimer», précise Florence Burtin, Chef de groupe Orangina. «C’est important d’être cohérent avec le message de la marque mais d’offrir plus de liberté, oser ! On se lance dans un film, c’est une suite logique. Les 15/25 ans décodent tous les messages publicitaires, la copie publicitaire a sa force mais ne fait pas tout. Nous sommes vraiment dans une relation d’honnêteté, car les gens ne sont pas dupes », poursuit-elle.

Pour émerger et faire parler de ce film, Orangina prendra parole dans les prochains jours. « Nous sommes dans une démarche de divertissement, nous allons commencer la conversation avec le public dès maintenant avec des prises de paroles media, nous travaillons les maillages » explique Aline Bonnet, Strategy Media Manager Orangina Schweppes.

 

L'humour, l'ADN d'Orangina

Avec ce film, Orangina reste au cœur de sa stratégie débutée en 1995 : l’humour fait partie intégrante de son ADN. En 1995, Alain Chabat signait les spots où le « secouement » était roi. Puis, en 1999, avec la Bande des secoués la marque poursuit son choix de mettre en avant la jeune scène humoristique. A l’époque, ils s’appelent Omar & Fred, Kad & Olivier, Gad Elmaleh, Michael Youn… Depuis, Orangina s’est adapté et a retranscrit ces cartes blanches sur le digital. Récemment, la marque a choisi de parrainer l’émission diffusée sur W9, les "Web Comedy Awards", qui récompensent les humoristes du net. 

Le tournage du film débutera à la fin de cette année. So, stay tuned !

 

Virginie Achouch

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.