habillage
premium1
premium1
actu_12252_vignette_alaune

Mr le président, c'est votre dernier mot ?

Le 6 mars 2012

Campagne choc de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité qui n'hésite pas à mettre en scène trois candidats à la présidentielle peu convaincus par l'euthanasie. ADMD les interpelle sur le sujet.

Parce qu'ils se sont prononcés contre l'Euthanasie, l'ADMD fait le choix grâce à un photomontage de mettre les candidats à la présidentielle alités sur un lit d'hôpital, en souffrance et en fin de vie.

C'est le moment où jamais de remettre sur le tapis cette question de "mort assistée" qui ne semble pas avancer depuis des années. Il y a un an encore la question était une nouvelle fois débattue au Sénat (lors d’une séance nocturne) autour d'une proposition de loi, sans résultats. "L'association existe depuis 32 ans et nous avons obtenu deux discussions officielles, en 2009 à l'Assemblée et en 2011 par le Sénat, qui n'ont pas abouties. Cette question intéresse tous les français, nous souhaitons que nos propres volontés soient respectées." souligne Philippe Lohéac directeur général de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité.

L'Association estime, sondage à l'appui, qu'un français sur deux serait favorable à l'euthanasie active et 94% pour une loi l'autorisant de façon encadrée, en cas de maladies «insupportables et incurables» (résultats Ifop/Sud Ouest - Aout 2011). Les élections présidentielles représentent une belle opportunité de faire entendre leurs voix. L'ADMD a interrogé chaque candidat sur cette question et publie leur réponse. "Nous interpellons plus violemment les candidats et nous les invitons tous à venir s’exprimer sur leur choix,  le 24 mars prochain au Cirque d'Hiver-Bouglione." précise Philippe Lohéac.

 

Cette campagne a été réalisée par l’agence Melville, qui avait déjà réalisé en novembre dernier un film « diffusé en partie sur France 2 mais passé inaperçu ». Ces visuels seront visibles ce jour dans Les Inrocks. L'ADMD n'a pas hésité à déclencher le  buzz hier via sa page Facebook et son compte Twitter.

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.