premium 1
actu_25266_vignette_alaune

Les Canadiens ne se sucreront plus le bec

Le 4 mars 2015

Nestlé Canada veut que ses consommateurs arrêtent de se sucrer le bec (manger des sucreries en québécois). Les Smarties sont maintenant vendus dans des portions tenant compte du nombre de calories à ne pas dépasser : soit 15 Smarties maximum par portion.

Il y a quelques années le groupe Nestlé – qui détient entre autres les chocolats Smarties – avait promis qu’à la fin 2014 il ne vendrait plus de produits destinés aux enfants qui ne respectent pas des critères de la fondation Nestlé pour la nutrition (on peut soupçonner un manque de partialité mais on salue quand même l’effort).   

Conclusion : La célèbre petite boîte de Smarties qu’on se versait joyeusement directement et en intégralité dans la bouche va disparaître. Maintenant elle est divisée en trois petites portions de 15 Smarties soit environ 70 calories. Sur les modèles familiaux, des couvercles permettront de mesurer les portions ; et les formats saisonniers ont été réduits en portions individuels.

Ce changement est censé permettre aux consommateurs d’être informés avant qu’ils s’empressent d’avaler l’intégralité du pack. Mais affalé sur un canapé devant le dernier épisode de Game of Thrones, on doute que le consommateur y apporte vraiment de l’attention. Par contre, moins rassasié que d’habitude, il remarquera sûrement que Nestlé en a profité pour rétrécir les portions.

Mais d’un autre côté, le nouveau packaging est surtout utile pour éduquer les enfants, en leur faisant faire le geste d’ouvrir trois portions, ils comprennent que c’est un excès à ne pas répéter tous les jours. Puis on ne peut que souligner les avancées faites par la marque de chocolats colorés : en 2009, elle éliminait tous les colorants artificiels, puis en 2011, toutes les saveurs artificielles.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.