habillage
premium1
actu_19175_vignette

Le trublion M4GIC chahute tous les formats

Le 26 nov. 2013

Pour Noël, Orange et Marcel propulsent un super héros qui a une "haute définition de lui même". Une campagne intégrée, mise en scène par Alexandre Astier, qui introduit M4GIC, alias Gunther Love, sur tous les formats. Un dispositif joyeusement innovant !

Marcel et Orange viennent de donner vie, non pas à une campagne, même si celle-ci est intégrée, mais à un nouveau héros : M4GIC !

Ce personnage, campé par Sylvain Quimène, va jouer les agitateurs durant 6 semaines. Son arrivée a été annoncée le 18 novembre dernier avec un film diffusé en télé et sur internet ; ses pérégrinations ne font que commencer puisqu’elles dureront jusqu’au 25 décembre. Les fêtes de fin d’année sont une période très importante pour de nombreuses marques et pour Orange, la révolution de la 4G est l’opportunité de décaler son propos, loin des sempiternelles communications de Noël avec la création de cet étrange bonhomme « Roi Mage des temps modernes ».

Marcel a tenu à faire de M4GIC un personnage en tant que tel, doté d’un bon cursus (il a travaillé pour Google et la NASA) et du super pouvoir de la vitesse (4G). M4GIC envahit déjà vos timelines et media: «A partir du moment où il y a un personnage qui symbolise la 4G, le plus important est de lui donner vie. Ce n’est pas une campagne, c’est un personnage qui ne se prendra jamais au sérieux : M4GIC pénètre les icônes de la culture populaire » précise Dimitri Guerassimov, Directeur de Création chez Marcel.

La naissance de ce personnage a été possible suite à organisation très différente chez les équipes d’Orange et celles de Marcel qui ont travaillé conjointement en mai dernier :   « Cela correspond à la posture d’un annonceur qui s’est organisé pour réaliser une campagne intégrée.  Il y a une vraie volonté chez Orange de casser tous les silos et de faire travailler toute une équipe marketing, communication, point de vente, évènementiel et media. Côté agence, nous avons été dans la même posture : nous avons abordé le sujet de manière totalement ouverte ; la création joue un rôle central mais pas que, puisque nous nous rendons compte que ce type d’idée est le résultat d’un cheminement qui vient autant du planning stratégique, que de la création et du social. Marcel ne doit pas être une agence cloisonnée dans ses réflexions et encore moins au niveau de la création.  Cela nous a permis d’avoir la vision globale des objectifs que doit remplir la campagne dans les différents domaines du terrain de jeu. Nous avons réunis une dizaine de personnes de l’agence avec le comité de direction d’Orange  afin de faire éclore ensemble la big idea.» explique Pascal Nessim, Président de Marcel.

Parce que la 4G offre la vitesse et le don d’ubiquité, soit un certain pouvoir pour ceux qui en bénéficient, l’agence a choisi de doter son personnage de ces mêmes attributs et par conséquent de le montrer partout, là où on ne l’attend pas et souvent même, a su créer la surprise. « Après une année qui fût douloureuse pour l’ensemble du pays, on avait envie de distiller un peu de légèreté et d’entertainment dans cette campagne de Noël. » rajoute Pascal Nessim.

 

 

C’est ainsi que ce cher M4GIC, inventeur des raccourcis clavier, assure avec une grande agilité sa présence sur les réseaux sociaux : il est simultanément sur Facebook, Twitter, Instagram, ou encore Foursquare. Mais le plus important arrive et sa présence montera crescendo jusqu’au 25 décembre. Le personnage a réussi, grâce à sa trop grande rapidité, à rendre chèvre l’animatrice de TF1, Estelle Denis, puis a bluffé Julien Lepers lors d’un Questions pour un Champion sur France 3.  Il a également animé la météo de France 2 et, cerise sur le gâteau, le tunnel de publicité, il a commenté les publicités avec ces amis la semaine dernière sur TF1. Un dispositif qui a été mis en place grâce aux talents de Marcel et Havas Media, la souplesse de TF1 et d’annonceurs tels que Citroën, BNP Paribas et Carglass. La presse n’est pas en reste, puisque même Libération joue le jeu et publie le 29 novembre son portrait. Enfin en décembre, M4GIC donnera une autre image de lui, dans la parution du magazine Clés : il livrera sa version plus personnelle de la quiétude. En radio, il animera le 6/9 de Manu sur NRJ ou encore mixera dans le Nova Club.

Dans l’intervalle, à compter du 1 décembre, sur le web sera diffusé un calendrier de l’avent tout à fait inédit. Chaque jour sera dévoilé une scénette dans laquelle Sylvain Quimène, au cœur d’un foyer, dévoilera les atouts de la 4G à sa façon. Cette web série, tout comme le film TV, est réalisée par Alexandre Astier, le créateur de la série Kaamelott. « Nous avons cherché qui pourrait donner vie à ce personnage et lui donner de l’épaisseur. L’évidence s’est présentée à nous avec le tandem Alexandre Astier  à l’écriture et la réalisation, et Sylvain Quimène qui a une gestuelle incroyable et est un bon comédien » souligne Pascal Nessim.

 

Virginie Achouch

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.