ratp objets non trouvées

La RATP sensibilise aux colis suspects avec Human to Human

L'ADN
Le 14 déc. 2016

L’agence de communication corporate digitale Human to Human, qui accompagne la RATP depuis 2004, signe son nouveau dispositif global destiné à sensibiliser et à responsabiliser les voyageurs sur l’impact des colis suspects. L’occasion pour l’agence de déployer pour la première fois depuis 2006 une campagne publicitaire.

Avec une nette recrudescence pendant l’année 2016, les colis suspects sont devenus une problématique majeure pour la RATP. Le signalement d’un sac ou d’un bagage abandonné déclenche en effet une procédure d’intervention complexe impliquant une interruption moyenne de la circulation d’environ une heure.

L’enjeu de la campagne était double : prendre la parole de manière pédagogique pour expliquer ces procédures générant des perturbations sur le trafic, mais également favoriser une prise de conscience auprès des voyageurs concernant leurs effets personnels, les objets oubliés étant à l’origine de bon nombre de retards au quotidien.
Ainsi est née la campagne publicitaire conçue et créée par Human to Human. L’agence a imaginé une galerie de « portraits désincarnés », quatre visuels d’objets oubliés par des voyageurs ordinaires (un collégien, un jeune sportif, une maman, une femme active) qui racontent les conséquences individuelles, institutionnelles et sociales d’un moment d’inattention.

Visible à partir du 7 décembre sur les panneaux dynamiques de la RATP, en affichage dans les espaces du réseau ainsi que dans les rames du métro et des RER A et B, la campagne globale comprend également un dispositif social media composé d’une infographie, qui explique les différentes étapes entre l’oubli d’un objet et le rétablissement du trafic, ainsi qu’une motion vidéo. L’infographie et la vidéo seront diffusées sur le site ratp.fr et relayées sur les réseaux sociaux de la RATP (Facebook et Twitter).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.