habillage
premium1
actu_11303_vignette_alaune

Interview: Eric Quennoy

Le 14 févr. 2012

Rencontre avec Eric Quennoy, directeur de la création de l'agence Wieden & Kennedy Amsterdam.

Lors du Cristal Festival, Eric Quennoy  a présenté dans "Fuck the Joneses, Except for Spike & Chuck": la philosophie de l'agence Wieden & Kennedy. En effet, chez Wieden & Kennedy on ne s'attarde pas trop à regarder ce que fait son voisin... L'inspiration dans le processus de création se passe ailleurs, il est nécessaire de créer sa propre culture et d'y croire. Ne pas avoir peur de ses echecs, et l'état de Chaos peut se réveler très positif pour la création. "Ce que nous faisons, c'est de la réinvention, tout dépend comment on réecrit l'histoire" a souligné Eric Quennoy.

 

 

 

Vous avez dit lors de votre présentation: « pour travailler avec des clients, ils doivent parfaitement connaitre leur marque.Que se passe-t'il quand ce n'est pas le cas?

Eric Quennoy: Il y a des clients qui se connaissent mieux que les autres. Mais il y en beaucoup qui viennent chez nous pour comprendre à se connaitre, cela prend du temps, ce n’est pas facile. Il faut dire que la plupart de nos clients sont de grandes marques comme Coca Cola, Heineken, Nike, ils connaissent très bien l’ADN de leur marque. Cela ne veut pas dire que parfois, ils se perdent un peu. Avec certains nouveaux clients, le processus est beaucoup plus long. Il peut prendre un an, voir plus. Il faut vraiment comprendre ce qu’ils veulent dire. Il faut discuter et vraiment comprendre qui ils sont.

 

Comment trouvez-vous l’état de la communication mondiale ?

Eric Quennoy: C’est toujours un peu pareil, il y a 10% du travail qui est vraiment bien, vraiment fort, et 90% qui est pourri, c’est de la merde. C’est difficile d’exécuter un bon travail, il faut avoir beaucoup de choses en place, avoir un client qui a du courage, une agence forte, qui s’y connaisse et qui sache comment exécuter un bon travail. Ce qu’on voit en terme de publicité dans le monde, n’est pas très bien réfléchi, ni exécuté.  Pour nous, c’est un avantage de « Business », tout comme pour Filip Nillson de Forsman & Bodenfors, cela permet de nous positionner.

Il est nécessaire pour nous d’avoir les créatifs au meilleur niveau, c’est indispensable, nous voulons travailler avec les meilleurs créatifs.

 

Quelle aura été pour vous  la campagne la plus marquante cette année ?

Eric Quennoy: Pour nous c’est Heineken sans aucun doute, on a vraiment fait de belles choses avec eux. Cela a été possible après un process très long, nous avons travaillé en amont près d un an et demi avant de sortir une seule publicité. J’aime  beaucoup ce que fait Forsman & Bodenfors pour Ikéa. En Suède, ils font des campagnes très simples et très malines, ils emploient le digital à un très haut niveau et de manière très maline. Ils ont une bonne maitrise de l’exécution.

 

Qu’aviez vous pensé de Decode Jay-Z ?

Eric Quennoy: C’était merveilleux et incroyable. Je connais David Droga, il pousse toujours à faire des choses incroyables. C’est toujours frais.

 

Que va-t-il se passer sur 2012 ?

Eric Quennoy: Pour nous, c’est de continuer de mettre le digital au cœur des campagnes. De ne pas séparer nos idées du digital. On ne sépare pas d’un côté la télévision, de l’autre le print et à la page 34, on se préoccupe du digital. Cela doit figurer au centre de tout ce que l’on fait, cela doit être toujours lié avec les autres media, car chacun d’entre eux a un impact bien précis, ils doivent fonctionner ensemble.

 

On parle de plus en plus de brand content qui prendrait le pas sur la publicité traditionnelle comme pour le secteur du luxe par exemple, réalisez-vous beaucoup d’opérations de Brand Content?

Eric Quennoy: Nous en faisons finalement assez peu. Il y a un avenir sur le Brand Content mais il y a encore beaucoup de vie sur les media traditionnels, c’est loin d’être fini.

 

Durant ce festival, quelle est création française que vous avez aimé?

Eric Quennoy: L'Ours pour Canal+ réalisé par BETC Euro Rscg.

 

 

 Propos reccueillis par Virginie Achouch

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.