habillage
premium1
actu_25299_vignette_alaune

Fanta ou la nostalgie des Nazis

Le 6 mars 2015

La publicité pour l’anniversaire du soda orangé de Coca-Cola a fait beaucoup de bruit. Dans un spot d’une minute, Fanta revient sur les origines de sa création et relance pour l’occasion sa recette originale « du bon vieux temps » : celui de l’Allemagne nazie.

L’idée n’a, en apparence, rien de provocateur. Une petite rétrospective pour célébrer les 75 ans de Fanta, cela n'est pas bien méchant en soi. Sauf que le contexte est à prendre en compte : la première fois que Fanta est apparu, c’est en 1940. En Allemagne. De quoi remuer une Histoire délicate.

Et malgré toutes les précautions du monde (un spot d’animation plutôt gentillet, des employés de Coca-Cola grimés en bouteille…), on n’y coupe pas. Le clou de la campagne, c’est la relance de Fanta Classic, la recette originale élaborée avec les ressources (limitées) de l’époque. La publicité ne s’arrête pas là : l’idée, c’est de célébrer, en plus de Fanta, « le bon vieux temps » (la campagne étant elle-même baptisée « Good Old Times »). De quoi provoquer l’arrêt de la diffusion de la campagne et les excuses de Coca-Cola

S’il s’agit a priori plutôt d’une histoire de wording maladroit que d’une réelle célébration du Troisième Reich, l’affaire reste malheureuse pour Coca-Cola. Le géant du soda avait en effet été associé malgré lui à Mein Kampf lors d’une opération ratée pour le Super Bowl, plus tôt cette année.  

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.