habillage mobile
premium 1
premium 1
art numérique sculpture et data

Data Art : une œuvre montre comment s'agite votre cerveau... et c'est beau !

Le 20 avr. 2018

A quoi ressemble la mémoire ? L’installation « Melting Memories » de l’artiste Refik Anadol flirte avec les neurosciences, et livre une interprétation envoûtante du souvenir.

A la croisée des data technologies et de l'art contemporain, l’installation « Melting Memories » tente de traduire le « processus insaisissable » de la mémoire.

S’inspirant, entre autres, des écrits du philosophe John Dewey (« La science a des significations, l’art les exprime ») et des expériences scientifiques réalisées par le laboratoire Neuroscape de l'Université de Californie à San Francisco, l’artiste turc Refik Anadol force la rencontre entre différentes disciplines pour accoucher d’une sculpture augmentée composée de données cérébrales et de projections de lumière.

Les figures mouvantes se formant à la surface de l’œuvre ne sont pas le produit de son imaginaire mais bien la retranscription de la fonction cérébrale d'individus qui ont été invités à se concentrer sur des souvenirs d’enfance. L'oeuvre rassemble les données issues de leurs électroencéphalogrammes.

« Les installations d'Anadol n'abordent pas seulement la maîtrise de la technologie et de l'art, elles explorent l'étude de la mémoire humaine, de l’Égypte antique jusqu’à Blade Runner 2049. « Melting Memories » fait référence à l'expérience de l'artiste avec des interconnexions inattendues, parmi lesquelles des œuvres philosophiques séminales, des enquêtes académiques et les œuvres d'art qui considèrent la mémoire comme thème principal. », lit-on sur le site de l’artiste.


En savoir plus : http://refikanadol.com

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.