habillage
premium1
habillage
actu_17591_vignette_alaune

Vague de rouge sur la Belgique

Le 16 juin 2013

Face au désintérêt grandissant de leurs fans, les Red Devils ont décidé de les mettre au défi. Une stratégie payante.

Ces derniers temps, l'équipe de football belge n’étaient pas aux rendez-vous des grands tournois du monde. Des mauvais résultats qui avaient affecté considérablement l’engouement des supporters. Une situation pesante pour les Red Devils, alias les diables rouges, qui, avec l’agence Boondoggle, avaient alors décidé de lancer une vaste campagne de reconquête. Une stratégie qui a payé puisque depuis le 15 août le stade de football belge ne désemplit pas. Les sportifs ont joué à guichet fermé cinq fois d’affilée.

Retour sur cette incroyable campagne à la reconquête des fans. Afin que ceux-ci se sentent plus concernés, l’équipe belge et son agence ont décidé de mettre en place une série de petits défis baptisés « Color the country red ». Avant chaque match, les Red Devils soumettaient quelques idées farfelues à leurs fans comme preuve ultime de soutien : « Produire 500 000 décibels de bruit », « Transformez votre maison en stade de foot », « Soutenez-nous avec des dessins ». Des attentes largement dépassées puisqu’en très peu de temps, une vague carmin a déferlé sur le plat pays. Certains ont peint leur voiture en rouge ; des rockstars, les candidates de Miss Belgique et des personnes âgées ont repris des chants mythiques du football ; des haut-parleurs géants ont soutenu l’équipe en pleine mer ; et un jour de match, la ville de Geel (jaune) a même décidé de changer son nom en Rood (rouge).
A chaque défi rempli, les Red Devils effectuaient des choses remarquables en retour : se peindre en rouge ou encore jouer contre des enfants pendant la Fifa 2012. Les photos de profil des 12 000 fans Facebook ont même été imprimées sur le tout nouveau bus des joueurs.

 

 

L'ADN - Le 16 juin 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.