habillage
premium 1
premium 2
actu_13883_vignette_alaune

Une robe aux couleurs du temps

Le 25 juill. 2012

A l'heure du numérique, le voeu de Peau d’âne se réalise. Franck Sorbier et Intel s'associent pour créer cette performance.

A l’occasion des présentations de Haute Couture de Paris, dans l’enceinte du théâtre Antoine, Intel s’est associé avec au couturier Frank Sorbier pour la première présentation de Haute Couture technologique.

 
Lors de cette performance, le  mannequin Debra Shaw était vêtu d’une tenue blanche intégrale sur laquelle étaient projetées des robes de haute couture virtuelles. Un processus qui s’inspire largement du célèbre conte « Peau d’âne » de Charles Perrault, le mannequin incarnant la princesse désireuse d’échapper à la demande en mariage de son père, le roi. Sur les conseils de sa marraine la fée et en vue de repousser l’échéance, elle lui intime la réalisation de robes toujours plus belles et irréalisables.

 

Et c’est ainsi qu’aux commandes de son Ultrabook™, dans un décor de fond variant au même rythme de création et sous le couvert d’une voix off nous contant l’histoire, la fée imagine et habille son modèle de quinze robes éclatante que le roi devra reproduire.

 

Peau d’âne  est un conte qui n’a jamais cessé de hanter Franck Sorbier, tout comme le film de Jacques Demy avec ses robes irréalisables et son hélicoptère surréaliste. Le couturier avoue avoir, au-delà du conte, une réelle fascination pour la métamorphose, la dimension fantastique, l’état de grâce, les joies visuelles. « J’ai toujours adoré les images bien plus que la réalité, elles sont souvent plus parlantes ; elles nous dévisagent, nous sondent, nous transpercent, nous nourrissent, elles nous enveloppent aussi. », déclare t’il.

 

Les dernières technologies des processeurs Intel ont été mises au service de cet évènement. Par un jeu de scène plaçant l’Ultrabook™ au cœur d’un relais de procédé de vidéo-mapping 3D permettant la projection animée de robes de Haute Couture virtuelles sur un mannequin illustrant l’histoire d’une « Peau d’âne des Temps Modernes ». Ou bien encore par la réalisation de films HD tournés à plusieurs mains, par le biais des nouveaux smartphones « Orange avec Intel Inside® » diffusés sur Internet et à la télévision. Sur cette même idée, et toujours avec ce souci d’offrir l’expérience utilisateur la plus immersive possible, Intel propose de même un atelier de réalité augmentée après la présentation. Piloté par un Ultrabook™, il permet de s’essayer soi-même au port de créations de Haute Couture.

Ce n’est pas la première fois que la petite Maison de Haute-Couture Sorbier sort des sentiers battus : collection les Passionarias (défilé de dessins en 3D sur Internet – Hiver 2008-2009) ; la Haute-Couture n’est plus ce qu’elle était, So What ? (Le film muet en noir et blanc- Eté 2009) ; Gueules d’Atmosphère (une approche textile et orfèvre du portrait- Hiver 2009-2010).

 

«L’inspiration est un moment magique où tout peut apparaitre et coexister.» Franck Sorbier.

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.