premium 1
premium 1 mobile
Slotomania

Décliner une campagne de 24h en 1 440 spots, check !

Le 26 oct. 2017

C’est le défi relevé par la marque de jeu en ligne Slotomania. Réalisée en seulement 8 semaine, la campagne propose un film différent pour chaque minute de la journée et de la nuit, soit 1 440 contenus absolument uniques.

Nous avons tous besoin de prendre un peu de temps pour nous, comme nous avons tous le droit de décompresser en jouant à un jeu vidéo. Mais lorsque nous nous abandonnons, les yeux rivés sur notre écran, aux joies d’un jeu en ligne, nous finissons souvent pas culpabiliser en pensant au temps que nous venons de perdre et, avouons-le, à ces quelques neurones qui ont fini par quitter le navire après des heures de jeu.
Pour nous déculpabiliser, le jeu de casino en ligne Slotomania et l’agence FCB Happiness sont là. Leur claim ? Qu’il soit 15h48, 12h12, 00h07 ou même 08h03 du matin, il n’y a pas d’heure pour geeker sur son téléphone. La preuve en 1 440 spots, équivalents, vous l’aurez compris de ces 1 440 minutes qui rythment nos boucles de 24 heures, de jour comme de nuit.

Pour chaque minute, la marque nous explique pour quelles raisons nous devrions jouer la conscience tranquille.

It’s always okay to play Slotomania
Il n’y a plus qu’à se laisser convaincre par ces quelques exemples…
Why it’s okay to play Slotomania at 1:57 AM
Why it’s okay to play Slotomania at 2:36 AM
Why it’s okay to play Slotomania at 1:40 AM
Sur whyitsokaytoplay.com, une horloge diffuse en temps réel un contenu vidéo pour chaque minute qui s’écoule. Toutes les 60 secondes, un script différent vous caresse dans le sens du poil et vous explique à l’aide de données saugrenues (mais vraies), pourquoi jouer à Slotomania à l'heure à laquelle vous avez envie d'y jouer est tout à faire normal. 
De Londres à Le Cap, les équipes créatives de 73 agences FCB du monde entier ont contribué au projet en mutualisant les expertises de 14 directeurs artistiques, 37 directeurs de création, 142 concepteurs rédacteurs et 30 monteurs vidéo. En seulement 8 semaines, les équipes ont pu mettre en place un algorithme pour accompagner l’automatisation de la campagne et générer automatiquement des milliers de clips différents en fonction des mots clés du script. Derrière, il aura fallu une équipe de 30 éditeurs pour peaufiner le processus et 320 heures de studio pour enregistrer les voix ! Comme quoi le team building, ça paye.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.